TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ


Facebook
CAPEC ou PROCAPEC   
20/04/2008

Il est décidément bien difficile de définir les contours du domaine d’action du réseau des caisses populaires d’épargne et de crédit communément CAPEC. En effet, pour le commun des mauritaniens, CAPEC ou PROCAPEC (au fait, où est la nuance ?) rime avec boîte magique permettant à ceux qui n’arrivent pas à joindre les deux bouts d’ouvrir un compte à partir des petites économies mises de côté, accéder à des crédits à taux variable.



Concrètement, en déposant une somme, et en opérant des mouvements réguliers dans le compte, on peut demander et obtenir un prêt trois fois supérieur à l’avoir existant dans le compte. La belle affaire quoi ! C’est la vendeuse d’arachides qui va bien rigoler, elle qui n’arrive pas à faire décoller son commerce, trouve là une manne inespérée. Quelques petits billets mis en sommeil, quelques mois de patience et hop ! Bonjour le jackpot. C’est la fête aussi du côté de ceux qui flambent tout menu argent qui traîne et n’arrivent jamais à économiser le moindre billet de banque et n’ont pas de compte bancaire à leurs noms. Finis les soucis. En somme, la trouvaille est méga géniale et si tout le monde s’y met, il y’aura très peu de nécessiteux et d’assistés sous notre république. Seulement, voilà : la Mauritanie étant ce qu’elle est, il faut toujours qu’on «mauritanise» toutes les potions. Et la CAPEC ne faillit pas à la règle et ne tarde pas à lancer d’autres initiatives. En effet, il est étonnant de constater qu’une structure qui se dit populaire se mette à la pêche au gros poisson. En tout cas, ceux qui sont perpétuellement taraudés par l’équation du loyer de plus en plus coûteux des maisons et qui croyaient en être sorti avec et toujours le CAPEC ont été poliment renvoyés à leurs chères études. Le volet Epargne Logement est loin d’être à la portée des couches populaires. Un petit tour du côté de l’agence Nord située en face du Marché des Femmes et qui ne s’occupe que de ce volet finit par vous édifier. Pour postuler à un toit, il vous faut d’abord déposer 2.000 UM pour frais d’ouverture de compte, d’une somme de 400.000 UM, et débourser une échéance de 80.000 UM courant sur cinq années. Si vous parvenez à régler la moitié du prix de la maison de vos rêves, l’on vous remettra les clés pendant que vous continuez à honorer vos dettes. Au vu de ce constat, la question que tout le monde se pose est de savoir combien sont les mauritaniens capables de sortir de telles sommes quant on sait la très grande majorité des fonctionnaires de l’Etat sont payés bien en dessous du taux des échéances. Vous imaginez les autres ? Mais, alors où est la notion « populaire » dans tout ça ? That is the question.
Biri N’Diaye

19 avril

Le Président de la République parle à Radio Mauritanie : Tout va bien !

Le Président de la République, Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdellahi a réaffirmé dans un entretien exclusif accordé vendredi 18 avril avec Radio Mauritanie que les conditions dans les pays ont connu une nette amélioration d’une manière générale. Il a, dans ce sens, évoqué l’autorisation pour certains partis politiques afin de permettre à tous les mauritaniens d’exercer l’action politique contrairement à ce qui existait par le passé. Au plan des droits de l’homme, le président de la République a fait état des progrès, notamment à travers la mise sur pied d’un comité interministériel chargé d’organiser le retour des réfugiés mauritaniens au Sénégal et au Mali dans l’honneur et la dignité et dans un cadre concerté. Ce comité, dit-il, a réalisé son travail dans d’excellentes conditions et avec succès dans l’intérêt de toutes les parties concernées. Le Chef de l’Etat a rappelé dans ce cadre l’adoption de la loi incriminant l’esclavage et les pratiques esclavagistes dans le but de réduire les disparités entre les différentes franges de la société et de consolider l’unité nationale, réaffirmant la détermination de l’Etat à trouver des solutions adéquates aux questions ayant trait au passif humanitaire.
Au sujet des conditions difficiles que vivent les populations, le Président de la République a précisé qu’un plan d’intervention spécial permettant de faire profiter seulement de l’aide alimentaire les nécessiteux, a été mis en place. "Les autorités compétentes ont été tenues d’assurer un contrôle rigoureux de ce plan pour en garantir une meilleure exécution ", ajoute le président de la République qui invite les populations à faire preuve de responsabilité et d’honnêteté en s’abstenant de toute action pouvant entraver l’application dudit plan.
Evoquant l’aspect sécurité, le président de la République a indiqué que la police assume pleinement sa mission en veillant sur la sécurité des citoyens contrairement à des rumeurs que certains ne cessent de véhiculer, qualifiant les actes terroristes qui se sont produits ces derniers temps "d’actes limités" en comparaison avec ce qui se produit dans d’autres pays du monde. La Mauritanie est "bien préparée pour faire face au terrorisme" dont l’ampleur est "exagérée" a déclaré le chef de l’Etat Mauritanien, Sidi Ould Cheikh Abdallahi.
"Nos forces de sécurité sont bien préparées et dotées de l’expertise et de la connaissance qui leur permettent de faire face à tous les défis sécuritaires et surtout à faire face au terrorisme", a-t-il dit. "La question du terrorisme et de la sécurité en Mauritanie est exagérée. (C’est) un pays où le terrorisme n’est pas implanté. Il y a eu des actes isolés depuis 2005, l’attaque de Lemgheity (près de la frontière malienne) contre une caserne de l’armée (la même année) et les derniers actes depuis l’assassinat des (quatre) touristes français"""" en fin 2007, a-t-il ajouté. "Nos forces de sécurité ont une parfaite connaissance du terrain et des réalités du crime et de ce qui se passe dans le pays. C’est pourquoi, vous constatez que les trois assassins des touristes français ont été identifiés dans un très bref délai", a-t-il dit, avant d’appeler la population mauritanienne à "changer de mentalité face aux exigences sécuritaires de notre monde et de notre époque".
Au plan diplomatique, le Chef de l’Etat s’est félicité des excellentes relations qui unissent la Mauritanie aux différents pays du monde et en particulier les pays voisins, indiquant que par sa position géographique, notre pays contribue à la résolution des problèmes de la région et oeuvre pour la rapprochement des peuples.
Le Président de la République a également évoqué les relations de notre pays avec l’Etat d’Israël, précisant que des concertations seront engagées sur la question au moment opportun et en fonction des priorités.
Il a réaffirmé que sa position par rapport de cette question n’a pas changée et qu’il a déjà exprimé dans plusieurs occasions et que certains organes de presse ont interprété ses derniers propos sur la question de façon erronée. M. Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi a ajouté que l’Etat a réalisé des progrès significatifs dans un laps de temps, ces réalisations se manifestent dans les multiples projets réalisés et des financements obtenus, relevant les multiples potentialités que disposes le pays et la nécessité de les exploiter pour alléger la pression sur les fonctions publiques et répondre aux besoins grandissant de nos citoyens.

(avec Agences)


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2014 Tous droits reservés