Facebook
Contre la Gabegie : Des parlementaires mauritaniens se mobilisent   
16/04/2008

Plusieurs députés et de sénateurs viennent de créer un groupe parlementaire contre la gabegie. La Présidence de ce groupe est revenue au député et Président du parti HATEM, M. Saleh Ould Hanenna, qui a déclaré que la lutte contre la gabegie ne sera désormais plus un vain mot, mais un objectif réel.Ce groupe parlementaire a tenu sa première conférence de presse la semaine dernière à l’hôtel Khater, et s’est engagé dans son communiqué constitutif à œuvrer pour l’amélioration constante des outils de contrôle parlementaire des activités du gouvernement et des établissements publics.



Doté de deux institutions : un bureau exécutif et une instance consultative, le groupe des parlementaires contre la gabegie comprend entre autres Mohamed Jemil Ould Mansour, Moustapha Sidatt, Mohamed Mahmoud Ould Ematt, Mohamed Yahya Ould Kharrachi, et Nanna Mint Cheikhna.

                                    Déclaration constitutive

Partant de la nécessité de la contribution sérieuse et efficace à l’enracinement des valeurs et des comportements nobles visant à insister sur le respect des droits et des devoirs ; S’attachant au principe de voir la Mauritanie se hisser au rang qui lui convient au sein des nations et vivre en toute sérénité, dans un climat de quiétude, de sécurité et de stabilité.
Une Mauritanie où règne l’honnêteté, l’intégrité et la transparence. Refusant la culture de l’escroquerie, de l’injustice et de la gabegie ; Conscient de la nécessité du devoir envers la Nation et la Patrie. Conformément aux dispositions de la Constitution et aux lois régissant le fonctionnement des deux chambres du Parlement ;
Il a été créé un Groupe dénommé « Parlementaires Mauritaniens contre la Gabegie » en tant que groupe lié par l’unicité de l’objectif et le dévouement pour défendre les intérêts de la Partie.
Notre point en commun est la lutte farouche et sans merci contre ce fléau qui menace l’existence des états et la vie des peuples. Notre arme pour ce combat est la noblesse du moyen, la grandeur de notre objectif et la persévérance sur la voie du combat.
Pour cela le groupe a opté pour le diagnostic du fléau et la détermination de ces manifestations à savoir, entre autres, le détournement, l’extorsion, l’escroquerie et ses causes : la mauvaise gouvernance, le cadre réglementaire flou, l’absence de transparence dans la nomination aux postes de responsabilité.
Cette initiative commune a vu le jour grâce à la nécessité d’unir les effort afin d’affronter ce danger qui demande la conjugaison de tous les efforts et la mobilisation des forces. Ce groupe oeuvrera à ouvrir les dossiers relatifs à la gabegie, à les suivre. Ceci amènera les parlementaires et les différentes commissions concernées à consolider leur rôle de surveillance et de suivi de la gestion des affaires publiques.
Les parlementaires mauritaniens contre la gabegie travailleront en :
Oeuvrant au développement des mécanismes du contrôle parlementaire sur les activités du gouvernement et des institutions publiques ;
Encourageant vulgarisation de la culture de la lutte contre la gabegie financière, administrative et morale à travers la sensibilisation sur les dangers de ce phénomène et sur les différents remèdes efficaces;
Oeuvrant à faciliter l’échange d’information et d’expériences avec les organisations et les institutions nationales, régionales et internationales intéressées par la lutte contre la gabegie ;
Encourageant l’application du principe de la sanction et de la récompense dans la gestion des affaires publiques ;
Professionnalisant le groupe et en s’appuyant sur le travail parlementaire approprié.

Nouakchott, le 14/04/2008
Contacts :
E-mail : stop.gabegie@yahoo.fr
Tel. : 7108000 / 6105511 / 2320686


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés