Facebook
Le parquet met en garde contre toute aide aux jihadistes en cavale    
09/04/2008

Le parquet de Nouakchott a mis en garde l’ensemble des citoyens et résidents contre toute aide apportée aux salafistes jihadistes en fuite, estimant que "de pareils agissements seront considérés comme un acte de complicité et exposent leurs auteurs aux peines prévues par la loi sur la lutte contre le terrorisme".



Dans un communiqué publié mercredi 9 avril, le parquet a indiqué que "l’inculpé terroriste Ould Sidna (…) a rejoint une bande de terroristes armés toujours en fuite mais activement recherchés".Le parquet a demandé l’aide de tous, rappelant qu’il "promet des montants importants à toute personne qui fournit des informations permettant d’appréhender ces terroristes".


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés