Facebook
«Ould Sidna est peut être encore retranché dans la maison encerclée», estime une source sécuritaire    
07/04/2008

Les informations faisant état des blessures ou de la mort de Sidi Ould Sidna, le jihadiste évadé depuis le 2 avril ont été démenties par une source sécuritaire. «Son cadavre n’est pas parmi ceux,  les deux jihadistes  déjà abattus,  et il n’est pas non plus, le blessé hospitalisé à l’hôpital», nous a indiqué sous l’anonymat,  cette  source sécuritaire qui suit la situation sur le terrain.



C’est en forçant le barrage de police établi autour de la maison encerclée  que les jihadistes  ont essuyé les pertes signalées. Trois d’entre eux ont néanmoins réussi à s’échapper en enlevant  un véhicule appartenant à Ould Nanne après que le leur,  ait été immobilisé.  «Ould Sidna est peut être encore retranché dans la maison encerclée» a ajouté notre source. La maison bouclée  par les forces de sécurité appartient à une famille prise en otage par les jihadistes dit-on. De l’intérieur de cette maison les jihadistes continueraient à  tirer sur les militaires. A noter que les forces militaires et paramilitaires engagées dans l’opération  ont été  placées sous le commandement opérationnel du Colonel Félix Negri chef d’Etat Major de l’Armée Nationale et s’apprêtent à donner l’assaut final.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés