Facebook
Délit de parenté   
02/04/2008

Dans le cadre des recherches lancées pour arrêter Sidi Ould Sidina, le jihadiste évadé le 2 avril du commissariat spécial du palais de la justice à Nouakchott, la police a procédé à la rafle de la famille du fugitif. Ses sœurs, son père, son grand père et son oncle, tous, ont été interpellés par la police dans ce qui s’apparente bien à des arrestations pour délit de parenté.



On ne sait pas si la police avait procédé à l ’arrestation de la parentèle de Khadim Ould Semane jihadiste recherché dans le cadre de l’attaque contre l’ambassade d’Israël qui s’est marié il y a quelques jours à Nouadhibou, et si par contre, il y a des parentèles vers lesquelles les policiers ne peuvent s’orienter .En tout état de cause, les parents ne sont pas concernés par les aventures de leur progéniture majeure et ne doivent pas être embarqués dans ce genre de galères.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés