Facebook
Eliminatoires CAN 2008 au Ghana : Les Mourabitounes, participeront-ils?   
06/03/2006


Pour l’heure, la FFRIM par le canal de son comité directeur a, dans un communiqué de presse à l’issue de sa réunion du jeudi 23 février, fait part de sa décision d’évaluer les charges financières auxquelles elle doit faire face pour se présenter aux phases éliminatoires ainsi qu’à d’autres compétitions africaines (cadet et juniors). Celle-ci sera transmise par la suite au Ministère de tutelle. La tutelle étudiera le dossier et en décidera de la participation ou non de notre équipe nationale. Toutefois, le Gouvernement du CMJD auquel beaucoup d’espoirs sont placés, est interpellé pour soutenir nos Mourabitounes.
Cependant, *beaucoup d’observateurs de la scène sportive s’accordent, à que le come back de notre onze national après deux années de contre performances ne mérite pas de faire un tapage autour d’ une éventuelle participation de notre équipe nationale aux phases éliminatoires de la CAN 2008. A qui profite ce silence ?. A la FFRIM et au Ministère de tutelle évidemment.
Ce silence montre également le désintérêt qu’affiche notre public et notre presse sportive à la participation des Mourabitounes aux éliminatoires prochaines. Certes, certains diront que les dirigeants de notre sport roi attendent la tenue des Etats généraux du sport pour voir sur quel horizon se fixer. Bon calcul. Mais, dès lors que nous sommes inscrits au tableau des participants, nous devons révéler notre ambition au public sportif. Là encore, la longue absence remarquée de notre équipe nationale n’inspire pas courage ni confiance.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés