Facebook
Kosmos Energy amodie 30% dans trois blocs, à Chevron Corporation   
05/02/2015

Kosmos Energy, pétro-gazier américain coté à New-York, a annoncé le 4 février être entré dans un accord d’amodiation avec la filiale mauritanienne de Chevron Corporation qui prendra 30% d’intérêt dans chacun des blocs C8, C12 et C13 couvrant au total 27 200 km2 dans l’offshore de la Mauritanie.



Selon les termes de cette amodiation, encore assujettie à l’approbation du gouvernement mauritanien, Chevron Corporation paiera, en compensation des 30%, une part disproportionnée des coûts d’un puits d’exploration et d’un potentiel second puits d’exploration. Cependant, Chevron Corporation, coté à New-York, remboursera dans des proportions égales les coûts d’exploration antérieurs sur ces blocs situés à une profondeur d’eau variant entre 1600 et 3000 m, apprend-on. « Les termes sont conformes à la stratégie de nos activités de conserver le statut d’opérateur au cours de l’exploration tout en collaborant avec des partenaires industriels de premier plan qui apporteront une expertise technique significative et une solide capacité financière », a commenté  Andrew G. Inglis, Pdg de Kosmos.

Au terme de la transaction, Kosmos restera opérateur avec 60% d’intérêt, contre 30% pour Chevron Corporation et 10% pour la Société Mauritanienne des Hydrocarbures et de Patrimoine Minier (SMHPM).

Dans son programme d’exploration de l’année 2015 en Mauritanie, Kosmos Energy inclut le forage d’un premier puits pour tester le prospect Tortue qui recèlerait environ 2 milliards de barils équivalent-pétrole récupérables. Un second puits testera le prospect Marsouin aux ressources estimées à environ 300 millions de barils équivalent pétrole récupérables.




(Agence Ecofin)


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés