Facebook
Coupe du président édition 2006 : Des scores fleuves   
06/03/2006


Le complexe Olympique de Nouakchott, les terrains de centres socio-éducatifs de Sebkha et Teyarett ont vécu un weed-end de football avec le démarrage tous azimut de la course au sacre. D’emblée, c’est Delta et Dar Naïm qui ont ouvert le bal au stade Olympique. Malgré l’expérience de la formation de Dahi qui a joué le championnat l’année dernière, Dar Naïm avait fini par battre sur un score étriqué d’un but à zéro. Un score décisif car les adversaires de Delta avaient pris une sérieuse option.
En seconde période, l’ASC Concorde, coaché par Baba Sangharé, a infligé une lourde défaite à ACAS Teyarett sur le score sans appel de 5 buts à zéro avec des doublés du Sénégalais Youssef Sané et de Boube Ould Brahim avant que Dahmed Beheid Ould Teguedi ne ferme la marche. Même si nous avions assisté à un festival de buts, il faut reconnaître toutefois, que les protégés de Moulaye M’bareck ont du talent. Moulaye n’avait-il pas raison de dire que " nous n’avons pas assez préparés le match pour la simple raison que nous nous sommes concentrés sur le play down ". A en croire Moulaye Mbareck et à voir ses jeunes circuler le cuir, on est en droit de dire que l’ACAS a de l’avenir. D’ailleurs, cette formation constitue l’ossature de l’Asc Concorde. La plupart de ses joueurs sont issus de cette formation ou ont tout simplement été formés par Moulaye Mbareck. L’ASC concorde prend ainsi une sérieuse option dans sa course au sacre.
Dans la journée du samedi 25 février, les militaires ont imposé leur force face à Hilal FC sur la marque fleuve de 6 buts à zéro. Un score qui dit long sur le mental des militaires. L’Armée s’aligne ainsi sur le peloton des équipes de D1 qui ont affiché leur ambition dès leur première sortie à l’image de l’ASC concorde.
L’autre rencontre qui a fait couler beaucoup d’encre et de salive, a opposé FC Khaïry à AMSME. Un duel qui s’est terminé en série de tirs aux buts où FC Khaïry a pris le meilleur. Mais il a fallu que le héros du jour, son gardien de buts Mamoudou arrête 3 tirs pour s’en tirer d’affaires.
A Teyarett, dans la même journée, El Ahmedi a souffert contre les téléphonistes. L’ASC Mauritel a imposé ses arguments sur El Ahmedi en menant la partie sur le score de 2 buts à zéro tandis que Entente FC avait fini par battre FC Madrid sur le même score (2-0).
A Sebkha, Dar El Barka et Noujoum avaient fait match nul (1-1) à l’issue du temps réglementaires après une partie sérieusement engagée de part et d’autre. Au finish, c’est Dar El Barka qui remportera la série de tirs aux buts. En deuxième heure, l’équipe de la Police ont infligé une défaite cuisante (5-0) au FC Mini. Une véritable promenade de santé qu’avaient effectuée les hommes de Diop Boubacar dit Ndiobo. Les policiers, fidèles à leur tradition de rigueur, ont imposé leur leçon à l’Ecole de Football Mini jusqu’à la fin du temps réglementaire.
Le lendemain dimanche, cette fois-ci au Complexe Olympique, Ksar et Socogim avaient fini par prendre le meilleur sur leurs adversaires du jour, la Garde et Riyad sur le même score d’un but à zéro à l’issue de deux parties âprement disputées.
Les rencontres Académie-Nasr Teyarett et Nasr Sebkha-Unaf qui se jouaient le mercredi 1er mars ont été interrompues à cause du décès subit intervenu par accident de l’un des fans de l’équipe nationale et de l’ASC Concorde, feu Mohamed Lemine Ould Mantalla plus connu sous le sobriquet Suppo, Qu’Allah l’accueille en son saint Paradis.
La coupe du président semble démarrer en trombe avec des scores fleuves que l’on a enregistré le weed-end du 24, 25, 26 février dernier. Beaucoup de buts ont été marqués par les clubs de D1 qui ont démarré cette coupe. Une manière de donner l’alarme pour annoncer leurs ambitions sur cette coupe du Président, édition 2006.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés