Facebook
Le Ksar leader provisoire   
22/01/2008

La quatrième journée du championnat national de D1 s’est jouée le week-end du 18 au 19 janvier 2008 dans les stades de la capitale, de l’Office du Complexe Olympique (OCO) et de Nouadhibou. Des résultats importants ont été enregistrés au cours de cette journée dont le plus élevé est celui de la rencontre Ksar-Trarza. En effet, les Ksarois ont infligé une lourde défaite aux Rossossois sur la marque sans appel de 4 buts à 0. Ce qui place le Ksar en tête du classement provisoire à l’issue de cette journée.



D’abord dans la journée du 18 janvier au stade de la capitale et en première heure, l’équipe d’El Ahmedi a fini par battre son adversaire du jour, la Garde, sur le score de deux buts à zéro (2-0). Le premier but a été marqué par Abdallahi Hammar à la 49ème minute et le second est intervenu à la 80ème minute par Babacar Wade qui a pris la place de l’auteur du premier but. Il faut signaler que la partie a été dominée de bout en bout par El Ahmedi.
En deuxième heure, toujours au même stade, le Fc Khaïry et la Concorde se sont quittés sur le score nul et vierge. La rencontre a été palpitante entre concordiens et khaïriens. Seulement, on n’a pas encore et jusqu’ici vu l’équipe du Fc Khaïry dont on a tant parlé de ses nouvelles recrues et de son entraîneur Eric Maré. Moussa Ould Khaïry, le président du Club doit encore réfléchir avec son staff technique pour oxygéner l’équipe.
Dans la même journée, la Nasr qui a rendu visite à la Snim à Nouadhibou, a encaissé une défaite. La formation de la Snim a inscrit l’unique but de la partie. Ce qui lui permet de compenser sa défaite lors de la 3e journée face à la Concorde au stade olympique (0-1).
Les trois dernières rencontres du week-end se sont déroulées à Nouakchott. Au stade de la capitale, en première heure, la Police qui a battu le Fc Khaïry lors de la 3e journée, a encore pris le meilleur sur son adversaire du jour, l’Armée, sur le score de 2 buts à 0. Les deux buts ont été marqués par Mohamed Ousmane à la 13ème et à la 24ème minute avant d’être expulsé par l’arbitre à la 32ème minute pour avoir frappé son vis-à-vis alors que le jeu était déplacé de l’autre côté du terrain. Le match a été dominé par la Police et n’eût été la vigilance du gardien de la garde Yacoub O. Samba, il y aurait encore des buts pour la Police.
En deuxième heure, dans le même stade de la capitale, le Ksar qui a mangé du lion ce jour, a effectué une promenade de santé face au Trarza. Le virevoltant Ely Cheikh Voulany a été l’homme du match. Il a inscrit à lui seul 3 buts : à la 30ème minute, par un centre venu de la droite, il n’a pas attendu, ni cherché la position du gardien Assane Diagne déjà battu. Le deuxième but est intervenu à la 54ème minute après une pression du Ksar. Ely Cheikh bouclera sa journée à la 60ème minute avec ce troisième but qui a fini par désespérer les Rossossois car, Boubacar Cheikh Mbodji, le dossard 13 a écopé d’un carton rouge pour jeu dangereux aux yeux de l’arbitre Moussa Seck. Mais c’était sans compter sur Ndiobo qui donnait de la voix pour revigorer ses poulains. C’est ainsi qu’à la 76ème minute, Mohamed Abdel Khadre Nomen ferme la marche en inscrivant le 4e but synonyme de K.O.
Pendant ce temps, la Mauritel a fini par se débarrasser du Fc Nouadhibou sur le score de trois buts à zéro (3-0) dont 2 buts de Cheikh Sow et 1 de Nesta.
Le Ksar, en obtenant cette victoire, occupe provisoirement la place de leader du championnat à l’issue de cette 4e journée avec 9 points + 6 au compteur. Il est suivi par la Mauritel, la Nasr, la Snim, la Concorde avec 7 points. La police, grâce à ses deux victoires d’affilée, arrive avec 6 points à égalité avec Ahmedi. Le Fc Nouadhibou, engrange 5 points tandis que le Fc Khaïry obtient 4 points au même titre que la Garde. Le Trarza est avant dernier avec 3 points et l’Armée, la lanterne rouge du championnat avec seulement un point.
Ibou Badiane


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés