Facebook
Meurtres d’Aleg : Les meurtriers en route vers la Mauritanie    
12/01/2008

Cinq Mauritaniens,  parmi lesquels, deux des trois meurtriers des touristes français à Aleg , arrêtés en Guinée-Bissau ont été extradés en début de soirée du 12 janvier  vers la Mauritanie.



Leur avion a décollé à 18H45 GMT de l’aéroport de Bissau. Cet avion militaire mauritanien  est attendu à Nouakchott aux alentours de 21 30mn GMT.
"La Guinée-Bissau va payer très cher d’avoir maltraité les combattants de Dieu", a déclaré à la presse Sidi Ould Sidna, l’un des meurtriers présumés, avant de monter à bord de l’avion militaire mauritanien affrété pour l’expulsion.
Trois autres Mauritaniens arrêtés après avoir filmé des policiers français à Bissau et  soupçonnés de complicité, ont également été extradés par le même avion.
Les 5 prévenus doivent être pris en charge dès leur arrivée à Nouakchott par la sûreté d’Etat mauritanienne, et une commission policière a été formée pour les interroger dans le cadre d’une enquête préliminaire menée par les services de la Gendarmerie Nationale. L’enquête preleminiaire menée à Aleg  a permis en effet d’identifier et de fournir les photos des meurtriers présumés, une journée à peine, après le crime.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés