Facebook
A l’entrée de Nouakchott : Une HAMMER blindée avec à bord deux français à antécédents (CORRECTION)   
11/01/2008

Un véhicule blindé de type  HAMMER (marque américaine) a été intercepté  le 8 janvier à l’entrée de Nouakchott avec à bord,  deux africains de nationalité française : Un algérien (Dali Omar) et un sénégalais (Gomis Formose) qui voulaient traverser le territoire mauritanien  pour se rendre  au Sénégal où  ils avaient l’intention de vendre la HAMMER.



.En contrôlant les documents du véhicule, les Gendarmes se sont rendus compte que les papiers du  coûteux bolide  étaient toujours au nom d’une société  française «STERONELEC». Cette société est  en liquidation  depuis octobre 2007 selon les services de l’Interpol interrogés par la Gendarmerie Nationale. L’enquête judiciaire  tente de déterminer comment les deux français ont donc acquis le véhicule, qui  devait être vendu par un huissier et non par «STERONELEC». Il s’est révélé que les deux français  ont  également des antécédents connus des services de police de l’Hexagone.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés