Facebook
Ndeye, le libérien et le chérif de pacotille : De la cocaïne et des faux dollars !    
30/12/2007

Jeudi 27 décembre la Gendarmerie de Nouakchott a découvert au cours d’une fouille des voyageurs sur l’axe routier venant de Nouadhibou une poudre blanche dans les bagages d’une sénégalaise dénommée «Ndeye», habillée en Melehfa vraisemblablement pour donner l’impression d’être mauritanienne. Arrêtée en attendant que la poudre soit examinée par le laboratoire de la Police, les gendarmes sauront par la suite qu’il s’agissait bien de cocaïne panachée avec un produit, duquel, elle pouvait être séparée. La sénégalaise dira que la poudre appartient à son marabout un «chérif»qu’elle dénomme : Cheikhna Aidara.



Elle invite les gendarmes à appeler ce dernier pour récupérer sa poudre. Ils l’appellent, mais en vain. Par la suite une perquisition est opérée dans les appartements dans lesquels descend habituellement à Nouakchott, cette sénégalaise résidente à Nouadhibou. Dans son appart les gendarmes découvrent un sac contenant des liasses de faux dollars américains et plusieurs sachets de cocaïne. Là aussi, «Ndeye» nie que le sac lui appartient déclarant qu’il a été déposé par un libérien qu’elle appelle au téléphone. Mine de rien celui-ci vient se faire arrêter par les gendarmes embusqués dans l’appartement lors de sa perquisition. Seul, le troisième larron, un chérif de pacotille -et Dieu sait qu’il y en a énormément dans ce pays-, est encore introuvable. Pas pour longtemps, assurent les gendarmes

 

 


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés