Facebook
Selon un membre de la famille Tollet: L’agression d’Aleg a duré entre 20 et 30 secondes   
27/12/2007

L’attaque dans laquelle quatre français, deux frères, leur oncle et un ami, sont morts lundi 24 décembre à Aleg a duré "20, 30 secondes", a rapporté jeudi 27 décembre un membre de la famille qui a rencontré le seul rescapé, père des deux frères tués, hospitalisé à lyon. "Ce qui le choque terriblement c’est que ça s’est passé en 20 secondes, 30 secondes", a expliqué à la chaîne France 3 Robert Niarfeix, neveu du rescapé, François Tollet, rapatrié de Dakar mercredi.



"Ils n’ont pas eu le temps ni de négocier ni de discuter ni rien du tout", a-t-il rapporté, ajoutant que, selon M. Tollet, "il y avait une personne avec une kalachnikov et deux autres avec un couteau".
Les agresseurs "ont prononcé une phrase qui serait «toi monte là», (les français) ne savaient pas à qui ça s’adressait, (l’homme armé) a sorti la kalachnikov et il a tout arrosé", puis "ils sont tous montés dans la voiture et ils ont disparu", raconte M. Niarfeix.
Le septuagénaire rescapé de l’attaque, qui habite Villedoux (Ouest de la France), a rejoint mercredi dans la région lyonnaise sa fille qui réside à Villefontaine (Centre-Est) et sa femme qui y passe des vacances. Il est hospitalisé à Lyon.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés