Facebook
Sarko, le nabot brouillon.   
13/11/2007

Mais pour qui se prend ce Sarko? On le savait arrogant mais de là à insulter ouvertement un état souverain, il a franchi le Rubicon. Il vient de cracher sur l’honneur de tous les africains à travers les propos méprisants tenus à l’endroit des tchadiens. «Quoi qu’ils aient fait, j’irai les chercher!» ces mots traduisent à eux seuls le degré de considération qu’il porte à un pays indépendant depuis prés de 50 ans.



Quelque soit le contenu des accords judiciaires que la France ait pu signer avec le Tchad, il est aberrant de vouloir soustraire de la justice de ce pays des individus reconnus coupables par leur propre gouvernement d’avoir menti sur toute la ligne quant au bien-fondé de leur action. Sarko n’a-il pas lui même qualifié l’aventure d’ «équipée lamentable» ? N’a-t-on pas vu des images des membres de l’ «Arche de Zoé» rouler des bandages et asperger d’antiseptique de fausses blessures sur les crânes et les bras de ces enfants ? Yen a marre de souffrir les humiliations de nations soit disants tutrices. Les africains sont jetés en prison à longueur d’année en territoire français pour toute action allant à l’encontre des lois françaises, l’on trouve cela normal, mieux on les montre en boucle sur les chaînes de télé, les menottes aux mains. Il suffit que des français soient appréhendés en terre étrangère la main dans le sac, auteurs d’actes criminels pour que l’on crie au scandale. Et Sarko de sortir de ses gonds et de se fendre en «je suis président de tous les français, donc, responsables de la sécurité de tous les français !» Idriss Deby est autant responsable de la sécurité de tous les tchadiens. Pourquoi ne la ferme-t-il pas un peu ce mec ? Il est fatiguant à la fin ! Le lutin étant certainement complexé par sa taille veut être partout à la fois. C’est pour cette raison que les télévisions françaises agacées ont décrété il y a quelques semaines une journée sans Sarko. Ca a marché ! François Fillon son Premier Ministre excédé d’être mis au placard s’en est ouvert la semaine dernière dans les couloirs de la chaineTF1. On est loin de l’intelligence de Mitterrand et de la sagesse de Chirac. Ces deux n’auraient certainement envoyé une obscure et très jeune Secrétaire d’Etat accueillir un vénérable Président de la République de la dimension de Sidi Ould Cheikh Abdellahi. C’est à se demander qu’est ce les français trouvent à cet homme ? en tout cas, les enfants africains ne mangent certainement pas à leur faim mais ils ont des géniteurs. Si on en veut, il faut en faire. N’en déplaise à Patrick Sevran.
Biri N’Diaye


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés