TAHALIL en Arabe
ÊÍÇáíá
ÇáãæÞÚ ÈÇáÚÑÈíÉ


Facebook
Le DOPEL de la CENI réagit à des critiques   
25/11/2013

Le directeur des opérations électorales (DOPEL) de la commission électorale nationale indépendante (CENI) a confirmé l’obligation faite aux présidents de bureaux de vote de remettre des extraits de procès-verbaux (PV) de dépouillement des votes aux représentants des listes candidates reconnaissant que certains présidents de bureau...



...n’ont pu le faire en raison de la complexité du dépouillement mais que l’ordre de le faire, a été donné aux structures déconcentrées de la  CENI, auxquelles les présidents de bureau de vote ont remis urnes et résultats .

« Ce ne sont pas tous les présidents de bureau qui n’ont pas remis des extraits de PV aux représentants des candidats»,  a expliqué Mohameden Ould Sidi dit Beddene, DOPEL  de la CENI la soirée du 25 novembre à TAHALIL.
«Certains présidents de bureaux de vote disent qu’ils n’ont pas refusé mais  que le vote ne s’est terminé qu’à l’aube ou le lendemain,  et qu’il leur était impossible de faire tant d’extraits de PV,  parfois  pour une centaine de listes,  après une journée entière exténuante», a-t-il ajouté.
«Mais dés que nous l’avons appris,  nous avons ordonné à nos structures déconcentrées de remettre les extraits de PV aux représentants des candidats»,  a-t-il affirmé.
Cette   réaction du DOPEL de la CENI intervient après les déclarations faites la matinée du 25 novembre par le président du parti islamiste Tawassoul Jemil Ould Mansour  qui a dénoncé de "graves irrégularités" qui pourraient "jeter le discrédit" sur le vote.
   "Nous avons constaté des irrégularités graves, dont le refus de donner aux représentants des candidats des copies de procès-verbaux des dépouillements des suffrages dans les bureaux de vote", a-déclaré M. Ould Mansour.
    "Les partis qui chercheraient à contester la régularité du vote ou de ses résultats devant la justice ne disposent pas aujourd’hui de cette preuve matérielle que leur accorde la loi", a-t-il ajouté.
«La loi oblige la CENI à remettre des extraits de procès verbaux aux représentants des listes candidates, mais pas  les procès verbaux de dépouillement,  qui sont  adressés seulement aux institutions comme la Cour Suprême et le Conseil Constitutionnel »,  a  néanmoins indiqué  le DOPEL de la CENI.
Sur un autre plan   le président du parti El Wiam Boidiel Ould Houmeid a déclaré  dans une conférence de presse tenue le 25 novembre que les responsables de la CENI sont «incompétents,  corruptibles et à la solde du parti au pouvoir».  «Nos représentants ont été séquestrés à Ouadane après avoir refusé de signer des procès-verbaux et un colonel de l’Armée est venu dans un bureau de vote avec des urnes», a indiqué Ould Houmeid,  qui a demandé l’annulation et la reprise du vote à Ouadane.
  48 heures après le scrutin  la CENI continuait la soirée du 25 novembre à diffuser au compte-gouttes à travers les medias,  les résultats partiels de la compétition électorale du 23 novembre.
Un retard  expliqué par le souci  de livrer des résultats «exacts et vérifiés»,  selon le directeur de l’informatique de la CENI Mohamed Ould N’tilit réputé avoir un très grande expertise .
«Mais qui empêche la CENI de mettre online les résultats vérifiés sur son site internet»,  a-t-on demandé? «On verra»,  nous a-t-on dit dans un  style de fonctionnaire modèle du ministère de l’intérieur .  En partant,  je traverse  la grande salle de la CENI pour le  traitement  des résultats. «Ce ne sont pas les moyens qui manquent»,  me suis-je dit.
IOMS


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2014 Tous droits reservés