Facebook
Enchères, et surenchères   
22/03/2007

Les discours des perdants du premier tour ont abreuvé les discussions de cette première semaine de l’entre-deux tours. Des discours où la langue de bois a prévalu, et où la quasi-totalité de ces candidats cherchent un point de chute post-électorale (ministériel de préférence).



Un cinéma de chaises musicales sur fond de ralliement et de défections en somme, de discussions et de propositions, où le nombre de chaises se limite à deux: Sidioca et Daddah. Et où la musique, qui devrait être celle des doléances exprimées du peuple mauritanien (notamment lors des municipales où elle a exprimé son désir de changement), bat au rythme des accords des ambitions personnelles des candidats malheureux. Hanenna a annoncé sa préférence pour Ahmed. Zeïne, Sarr, Messaoud et Maouloud viennent de se coaliser pour peser sur ce deuxième tour, pour être certains d’un maintien d’un réel cap de changement; une tentative de symbiose vouée à l’avortement. Cocasse même, au vu de «l’erreur Zeine» qui figure dans ce tableau d’anciens de l’opposition du Déchu (dont Zeïne est un avatar ultime et à peine voilé et déjà vertement critiqué dans ses propres rangs par rapport à cette ambiguïté dans son choix- voir article «consignes de vote respectées?»). Quant à Sarr, qui a beaucoup parlé d’unité nationale et de réparation, on s’étonne de son hésitation. Car si réellement il désire cela, on connaît tous celui des candidats qui n’a pas froid aux yeux d’en parler, et sa position devrait être beaucoup plus tranchée sur le sujet...
Finalement on ne sait rien des actuelles tractations: la presse a juste matière à brasser du vent et faire du remplissage, et les supputations à venir grossir la toile de cridem.org; tout se déroulera encore une fois dans les alcôves feutrées des riches maisonnées de Tevragh-Zeïna, loin du regard intéressé du principal concerné: le peuple. En attendant, quotidiennement les «sondages nationaux» donneront aujourd’hui Daddah vainqueur, et demain Sidioca, avant un autre cycle quotidien.

Kane Mamoudou Lamine


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés