Facebook
Coup de gueule: Faut-il aider les USA?   
02/01/2007

Pays qui fascine, pays qui étonne, pays qui dérange, les USA sont tout cela à la fois pour le commun des mortels.
La plus grande puissance économique et militaire du monde a toutefois un problème et pas des moindres : les USA peuvent-ils vivre dans la paix avec le reste du monde ?



La question reste posée par tous les observateurs et analystes du monde entier, car à voir et à vivre la politique  menée par le Gouvernement fédéral américain, notamment, depuis une cinquantaine d’années on est en droit de se demander si la planète ne doit pas se mobiliser pour aider les USA à ne plus vivre en Out Law par rapport aux relations internationales et aux idéaux universels.
Le comble de la tragédie dans ce domaine c’est quand les USA se mettent totalement à découvert et commencent à détruire leurs «ennemis» sans l’accord du reste du monde et sans se préoccuper de ce qui advient des populations civiles dans les pays visés par les USA et cela sur tous les continents.
Le plus grave, c’est quand le Gouvernement fédéral devient le plus grand tueur du monde avant le SIDA, le paludisme et le cancer.
Aujourd’hui, les USA sont en train de monter les futurs théâtres des invasions programmées pour les 10 et 20 prochaines années : l’Iran, le Pakistan, les Républiques musulmanes de l’ancienne URSS, la Turquie, le Liban, la Syrie voire l’Asie du Sud-Est, telle l’Indonésie et la Malaisie.
Le problème pour les USA n’est pas seulement de changer les idéaux universels pour ne pas avoir à se parer de scrupule, mais le véritable problème, c’est qu’ils ne peuvent vivre sans ennemis à abattre et qu’il ne peuvent gagner leur pain quotidien la main fraternelle tendue aux autres.
Aussi, est-il maintenant urgent de se préoccuper des USA en faisant si possible en sorte qu’ils regagnent la communauté internationale et qu’ils réorganisent leur économie et leur société pour qu’elles puissent être viables en temps de paix.
Que Dieu nous entende.
Mohamed Ahmed Ould Boubacar


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés