Facebook
Le second tour des législatives repoussé au 3 décembre   
20/10/2006

Le second tour aux élections législatives ne se tiendra plus comme prévu le 26 novembre. Ainsi, en a décidé le gouvernement mauritanien après concertation avec les partis politiques.
Initialement prévu le 26 novembre, soit une semaine après le premier tour, le second tour aura lieu finalement le 3 décembre.



"La nouvelle disposition vise à donner aux acteurs politiques un temps supplémentaire entre les deux tours pour mener leurs concertations et sceller des alliances ou faire des concessions", a expliqué M. Cheikh Ould Ebbe  ministre mauritanien de la communication et porte-parole du gouvernement.
Le recul de la date de tenue du deuxième tour aux élections législatives  intervient deux semaines avant le début de la campagne électorale pour des législatives et municipales couplées, qui sera lancée le 3 novembre.
Ces consultations vont mettre en compétition 441 listes candidates pour les 95 sièges de l’assemblée nationale et 1.222 listes pour les 216 conseils municipaux du pays.
Quelque 25 partis politiques sur plus de trente participent à ces élections en plus de centaines de listes indépendantes, dont des candidats islamistes (pour qui la création de partis demeure interdite).  Ces élections municipales et législatives prévues en novembre et le scrutin présidentiel de mars 2007 doivent parachever le processus de retour vers la démocratie après le coup d’Etat militaire d’août 2005 ayant porté au pouvoir la junte militaire dirigée par le Colonel Ely Ould Mohamed Vall.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés