Facebook
Petit Ftour pour caimans    
16/10/2006

C’est une histoire qui commença le 3 août 2005, une histoire de partis en quête du pouvoir, ce sont des histoires de partis, parfois on les imagine  grandes, mais elles finissent par n’être que de petites histoires. Il s’agit d’ histoires de personnes à la recherche d’un fauteuil prêtes à toutes les combines, combinaisons, compromissions pourvues de se construire leur propre histoire ou de la reconstruire, mais l’histoire ce sont souvent ceux qui ne la font pas, qui la subissent les premiers.



Or, depuis quelques semaines on assiste à une autre sacrée histoire, celle des indépendants, celle que nos chers partis politiques n’ont  su anticiper depuis le  3 août, et  ils sont entrain de la subir. Ils sont maintenant   les premiers dindons de la farce, et comble de l’humiliation ils ont tous -à une exception - été au  F’tour présidentiel qui a permis à certains d’entre eux de s’imaginer dans leur future demeure. Hélas !  C’est  compté sans cette histoire des indépendants

Ce F’tour, ils ont imaginé qu’il serait l’occasion de parler franchement, ouvertement avec ceux qui nous dirigent, mais ils ont juste omis un détail de l’histoire, c’est qu’ils n’en sont même plus des acteurs, mais juste des bouffons, utilisés au besoin, dans un premier temps pour légitimer l’histoire, dans un deuxième pour meubler l’histoire et enfin pour subir l’histoire. Alors, nos chers politiciens ont mangé  le petit f’tour, puis s’en sont allés, à la fin ça fait vraiment une  petite histoire. Au dodo !
IOM


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés