Facebook
L’envoyé spécial de l’Union Africaine pour la Mauritanie est de retour   
06/10/2006

M. Vijay Makhane, envoyé spécial de l’Union Africaine (UA) pour la Mauritanie est de retour chez nous. L’émissaire de l’organisation panafricaine a été reçu en audience le 7 octobre, par le Colonel Ely Ould Mohamed Vall, Président du CMJD, Chef de l’Etat.



M. Makhan a déclaré à l’AMI avoir eu avec le Chef de l’Etat des discussions «approfondies» sur l’évolution politique en Mauritanie notamment sur les préparatifs en cours des prochaines échéances électorales du 19 novembre, et d’ avoir évoqué avec lui le déroulement des dépôts des listes candidates. M. Makhan , cité par l’AMI  a déclaré également que : «la période que traverse le pays est déterminante pour son devenir politique et qu’ il appartient aux mauritaniennes et aux mauritaniens de faire leurs choix et de prendre les décisions qui s’imposent pour le bien être de tous les mauritaniens».
Il est à rappeler que M. Messaoud Ould Boulkheir  président en exercice de la Coalition des Forces du Changement Démocratique (CFCD) avait demandé à l’Union Africaine  (lors d’une conférence de presse organisée à Paris le 2 octobre) de venir «au secours» de la transition entamée le 3 août 2005 chez nous.
«L’UA ne peut pas fermer les yeux face aux dérives actuelles du Conseil Militaire pour la Justice et la Démocratie (CMJD). Nous estimons qu’elle doit agir avec le reste de la Communauté internationale pour remettre la transition en Mauritanie sur les rails», a-t-il déclaré.
Ould Boulkheir, avait  accusé le CMJD d’avoir rompu le consensus autour de la transition en suscitant des candidatures indépendantes, estimant que cette démarche est de nature à fausser la sincérité des prochaines élections.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés