Facebook
La dictature des partis   
06/10/2006

Pourquoi trouve-t-on suspect que des mauritaniens se regroupent  en initiatives indépendantes pour briguer les suffrages de leurs concitoyens? Et trouve-t-on normal qu’ils le fassent seulement, sous la bannière des partis ? Les partis veulent-ils nous imposer leur diktat, un peu à la George Bush : «ou avec nous, ou contre nous!».



 Doit-on rétorquer aux partis que le phénomène des indépendants même suscité par les autorités constitue plutôt  une preuve de leur neutralité par rapport aux acteurs politiques. On doit reprocher aux autorités de faire campagne pour un parti, un candidat,d’orienter les électeurs vers ce dernier : c’est ça l’ingérence. Dire à des mauritaniens qu’ils peuvent se présenter indépendants, s’ils estiment que les partis ne répondent pas à leurs attentes, constitue plutôt une preuve de neutralité, bon sang!. Qui avait dit que nous avions la classe politique la plus bête du monde? Tout un boucan parce qu chef d’Etat a dit à ses compatriotes : « soyez indépendants» ! Eh bien, nous étions indépendants avant cette directive  et nous le resterons. Nous ne sommes  les obligés et encore moins, les affidés de quiconque. Nous les pauvres hères, qui n’avions pas détourné les deniers publics, qui n’avions pas pratiqué le trafic d’influence, qui n’avions torturé, ni déporté personne  et qui n’aspirons à  rien d’autre,  qu’à assurer notre pitance quotidienne, en restant maitres de notre conscience. C’est cela  notre combat. Même, si l’avons perdu.
MOAB


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés