Facebook
Quand les rats quittent le navire…   
17/07/2006

Depuis une semaine Tsahal réagit à des tirs de roquettes du Hezbollah, en bombardant et des positions du mouvement, et des cibles non militaires, telles que les réseaux hydraulique, électrique, prenant ainsi en otage, martyrisant tout un peuple pour régler le cas de quelques résistants/soldats/martyrs/terroristes (le qualificatif varie selon l’angle de vue).



De la même façon qu’on souligne souvent à l’encontre des "terroristes" palestiniens qu’ils ne doivent pas entraîner dans leurs revendications les populations, et répercuter sur les civils les violences qui en découlent, Israël joue ce même jeu du "tous dans le même bateau" en enfermant dans l’engrenage de la violence militaire, (qui ne devrait concerner que les hommes en armes justement) toutes les populations libanaises touchées par les attaques. Ces ripostes ont été unanimement jugées "disproportionnées" par toute la communauté internationale, sauf par les USA (surprise!). Un seul bémol du côté des réactions: silence radio total de la Ligue Arabe (sinon une déclaration d’intention), du Maghreb, de la Mauritanie… nada. Bizarre quand même, de ne rien entendre d’eux si prompts à réagir en général, comme au Darfour, où, il est vrai, il n’y a pas un gouvernement qui nargue toute la communauté du monde, en affirmant "qu’Israël n’avait d’ordres à recevoir d’aucun pays, d’aucune structure internationale" dixit Ehud Olmert, qui se révèle plus radical qu’on ne le pensait. L’homme pousse le ridicule, allant jusqu’à comparer le chef du Hezbollah à Hitler (sic)…Toujours donc la politique du "deux poids deux mesures" à l’égard d’Israël. Certes, Israël a le droit de se défendre, mais toutes proportions gardées! De la même façon que les palestiniens ont droit à une terre indépendante, mais doivent le conquérir sans mettre en péril des vies innocentes. Alors où est la différence entre les trois organisations Hamas/Hezbollah/Tsahal? Aucune. En toute vraisemblance, toutes les 3 optent pour la stratégie du pire.
 On se souvient encore que des pays ont été bombardés, ou mis sous embargo pour moins que ce que fait Israël actuellement. Pour en revenir aux cygnes mauritaniens tus, il serait bien pour notre information de savoir la position de la Mauritanie sur la question, avoir une réaction officielle, fut-elle de la pire langue de bois. Le peuple a parlé à travers une marche en faveur du peuple palestinien. Le peuple indonésien a manifesté sa désapprobation de ce qui se passe au Proche Orient. Qu’en dit notre Etat et son gouvernement?


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés