Facebook
Dette mauritanienne : Le FMI approuve l’annulation de la dette   
28/06/2006

Le Fonds Monétaire International (FMI) a annoncé  mercredi dernier la totalité de la dette que lui devait la Mauritanie, soit 49 millions de dollars.

Le conseil d’administration du FMI a approuvé  une annulation à 100% de sa dette en faveur de la Mauritanie dans le cadre de l’initiative d’allègement de la dette multilatérale d’un montant de 49 millions de dollars.



La Mauritanie devient ainsi le 21eme  pays à bénéficier de cette initiative qui a conduit le FMI à effacer un montant total de 3,67 milliards de dollars de dettes dues par les pays pauvres les plus endettés.

Agustin Carstens, directeur-général adjoint du Fonds Monétaire International a indiqué que “la Mauritanie a fait des efforts importants depuis l’automne dernier, y compris la mise en oeuvre de réformes dans la gestion des finances publiques en particulier dans le contexte des revenus pétroliers et la surveillance des dépenses sociales”.

Le FMI et la Banque Mondiale avaient annoncé en décembre la suspension de l’annulation de la dette multilatérale mauritanienne, d’un montant global de 830 millions de dollars, décidée par le G8 en juillet 2005 et qui visait les pays pauvres très endettés.

 

Les institutions de Bretton-Woods avaient annoncé la mise sous observation du gouvernement mauritanien pendant le premier semestre 2006 pour l’amener à prendre des “mesures correctives” pour pouvoir profiter de cette annulation de dette. Une  délégation du FMI, qui s’était rendu en mai à Nouakchott, avait constaté que le gouvernement de transition, qui a pris le pouvoir en renversant le régime du président Ould Taya en août 2005  a fait progresser la Mauritanie sur la voie de la transparence, du retour à la stabilité économique et des réformes économiques.

Concernant cette annulation de la dette la présidence du Conseil militaire pour la justice et la démocratie a rendu public le 22 juin  communiqué qui suit:  

“le fonds Monétaire International (FMI) a décidé, le 21 juin 2006, d’annuler la dette de notre pays à son égard, dans le cadre de l’initiative pour la réduction de la dette multilatérale du G8.

Au nom du Conseil militaire pour la justice et la démocratie, du gouvernement de transition, le président du CMJD, chef de l’Etat  félicite à cette occasion le peuple mauritanien pour cet important acquis, qui vient consolider les efforts entrepris depuis le 3 août 2005 en matière de bonne gouvernance, de démocratie et de lutte contre la pauvreté.

Il tient également à adresser ses vifs remerciements et à exprimer sa profonde gratitude à la communauté internationale pour le soutien apporté à notre pays. Le président du CMJD, chef de l’Etat remercie également l’ensemble des acteurs politiques nationaux et la société civile pour leur engagement et leur mobilisation.

Cette décision, qui constitue, en outre, une étape cruciale dans le processus d’annulation de notre dette vis-à-vis de  la Banque mondiale et de la banque africaine de développement, vient renforcer la conviction du CMJD et du gouvernement de transition quant à la nécessité de poursuivre de saines politiques macroéconomiques, d’accélérer les réformes structurelles et d’accroître l’efficacité des politiques de lutte contre la pauvreté”.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés