Facebook
Campagne agricole : La campagne de contre saison menacée par les oiseaux granivores   
28/06/2006

La Campagne agricole de contre saison est lancée dans les wilayas agricoles de la vallée.  Pour la présente campagne, le département du développement rural et de l’environnement (MDRE), à travers ses directions concernées, de venir  à  bout des déprédateurs de cultures et les oiseaux granivores au niveau des zones  de cultures irriguées.

Des équipes terrestres  appuyées par une équipe aéroportée mise sur pied dans le cadre d’un accord conclu entre le département de la défense nationale et celui du développement rural et de l’environnement sont sur place depuis plus d’une semaine



400 millions d’UM ont été mobilisés sur le budget de l’Etat pour financer les 400 heures de vol prévues, dans le cadre de cette campagne.

Pour suivre le déroulement des opérations, une mission de la direction de l’agriculture dirigée par M. Mohamed Ould Nemine directeur de l’agriculture a  rendu visite aux équipes terrestres et aériennes au niveau de la wilaya du Trarza.

L’évaluation des préparatifs de la campagne agricole 2006/2007 figure parmi les autres objectifs de cette visite,

Le directeur de l’Agriculture a pu s’enquérir des problèmes rencontrés par les équipes de lutte et de prospection relevant  de sa direction et qui sont parvenues à déterminer 13 sites de reproduction présentement traités par des équipes aériennes suivant un programme fixé par les équipes terrestres mobiles.

Pour garantir l’efficacité de l’opération, l’Etat à fourni, de manière permanente et constante, d’importantes quantités de  pesticides.

A cet effet, la direction de l’agriculture dispose présentement d’un stock de 1375 tonnes de pesticides qui ont été acheminées à Rosso pour les rendre a portée des équipes.

Mais la présence de sites de reproduction d’oiseaux granivores sur la rive gauche rend leur élimination impossible en l’absence d’une coordination des efforts avec les services concernés au Sénégal.

Concernant les dispositions pratiques prises pour le démarrage effectif de la campagne agricole 2006/2007, la mission de la direction de l’agriculture a pu s’enquérir des dispositions prises en matière de fourniture d’ engrais à travers la Sonimex.

Un marché a été conclu, à cet effet, avec un importateur le 15 juin dernier. En plus il a été procédé au financement par le crédit agricole de 33 demandes  pour l’exploitation de 2000 hectares au niveau de Rosso.

Les demandes de financement sont toujours recevables en plus des facilites fournies par le crédit agricole en matière de crédits, conformément aux directives données par le chef de l’Etat au cours de sa dernière visite au Trarza.  Les grandes superficies mises en valeur au niveau du haut fleuve vont bénéficier de ces facilites.

Elles doivent pour cela avoir débute en fait les opérations liées à l’irrigation, à l’aménagement des sols après que le crédit agricole ait pris en charge leurs factures d’électricité .

En outre, la campagne agricole qui s’annonce fait face a des difficultés liées au manque d’équipements agricoles notamment les niveleuses. Sur ce plan, des solutions sont envisagées avec le concours de l’ENER .

D’autres difficultés sont également liées au manque de semences améliorées. la recherche de solutions avec les entreprises nationales productrices de semences pour garantir l’approvisionnement de la future campagne est également à l’étude.

La commission régionale chargée du suivi de la campagne agricole examine toutes les difficultés rencontrées en vue d’élaborer un programme susceptible de faire réussir la campagne.

 Cette commission présidée par le wali du Trarza regroupe les services régionaux du MDRE et la fédération des agriculteurs.  Il est a souligner enfin que les ressources financières dépensées dans le secteur rural de façon générale et dans le secteur agricole de façon particulière sont énormes mais restent en deçà des défis auxquels le secteur fait face dans un pays qui cherche à atteindre l’objectif de l’autosuffisance alimentaire.

(Source AMI)


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés