Facebook
2eme Drop de la Francophonie: Un nouveau printemps du Rugby à Nouakchott   
21/03/2009

Pour fêter la journée de la Francophonie, les rugbymen Nouakchottois et tous leurs supporters se sont mobilisés ce vendredi 20 mars matin. Par une belle journée de printemps, à la veille des derniers matchs du Tournoi des 6 Nations conclus par le grand Chelem de l’Irlande, s’est déroulé pour la deuxième fois un authentique, et unique au monde.



Un concours de tir au but de rugby pour tous les botteurs de Nouakchott, dans le cadre somptueux du Stade Olympique grâce au soutien de l’Office du Complexe Olympique ainsi que des services français d’action culturelle.
 Au total, plus d’une vingtaine de joueurs se sont inscrits. A l’issue de 4 tentatives pour envoyer le ballon ovale entre les perches selon différents angles de tir, le classement suivant put être établi :
 
Moins de 15 ans :
1- Yvan REILHAC
3- Michel MUBALAMA
2- Youssef FAWAZ

 
Moins de 18 ans :
1-   Yvan REILHAC
2-   Medhi TOLBA
3-   Maaouiya Ould BAHA

 
Toute catégorie :
1-    Yvan REILHAC
2-   Cheikhna TRAORE
3-   Yasser ALNABHANI

 Une belle compétition qui suscita un réel enthousiasme parmi nos rugbymen, avec de nombreux lots offerts par MAURITRAC et PIZZORNO. Et pour certains peut être une perspective d’être le buteur de son équipe, sur les traces d’un Michalak, d’un Elissalde ou d’un Yachvili...
 S’en suivit une confrontation plus classique sur le grand terrain du stade avec les jeunes de la section sportive ACS du lycée français Théodore Monod et les anciens des Fennecs d’Amoukrouz. Ce fut l’occasion de porter les nouveaux maillots sponsorisés par BRAEM, MAERSK, CFAO MOTORS.
Régis CAMOIN, directeur de l’Alliance franco-mauritanienne, officia comme arbitre perpétuel du rugby nouakchottois, en menant avec brio les débats dans la langue de Molière.
 On notera de très beaux mouvements de jeu, des percussions dans l’axe avec soutien, des mauls pénétrants, des redoublés, des chistéras, des passes après contact, de superbes essais pour un match de démonstration dont peu importait le score pourvu que l’allégresse soit là. Le tout devant une poignée de supporters enthousiastes avec un spectacle plein de suspens et d’engagement. 
 Grâce aux efforts des uns et des autres, le rugby, porteur des valeurs de solidarité et de partage en cette semaine de la langue française, est aussi devenue en Mauritanie un vecteur d’une certaine façon de vivre francophone. Car le rugby fait partie de la grande tradition sportive francophone, avec la Côte d’Ivoire ou la Tunisie, mais aussi latine avec des équipes comme l’Argentine, l’Italie ou la Roumanie.
Il était aussi important de montrer que la francophonie n’est pas que cérébrale, et que dans l’effort physique au service du collectif, des communautés humaines, venues d’horizons divers, pouvait partager amitié et esprit festif au service des idéaux de la francophonie.
Puisse enfin cet événement créer parmi les résidents mauritaniens de nouvelles vocations sportives. 
 D’autres rendez-vous sont prévus en avril prochain, avec un match à Akjoujt, puis un déplacement  à Dakar pour un tournoi international de rugby à 7.
 Rendez-vous d’ici là le vendredi 17 avril pour la soirée annuelle de gala du rugby à Nouakchott.
Contact : 630 68 00.
 NB : entraînements tous les lundis et mercredis à 18h et les vendredis à 9h du matin, sur le terrain annexe de rugby du Stade Olympique de Nouakchott.
 
Source : rugbyfennec@yahoo.com


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés