Facebook
3ème tour de la Coupe du président - Zone spéciale de Nouakchott : Mauritel, Nasr et Dar Naïm qualifiés   
02/05/2006


C’est d’abord Moussa Sarr, dès la 11ème minute, qui ouvre le bal, en inscrivant un but sur une bonne combinaison que tout le monde saluera : appel de bal de Boubou Ndiaye sur le flanc gauche du tableau d’affichage, qui envoie la balle à Baye Ndiaye. Sans tarder, Baye remet le cuir, de politesse à Boubou qui le donne à Moussa Sarr, ce dernier flanque la balle au fond des filets. Durant toute la première mi-temps, les protégés de Birou et de Modou imposeront leur jeu avec des occasions de buts ratées.
A la reprise, les deux formations se neutralisent avec un léger avantage à l’Entente. Pas pour longtemps car Modou qui ne cesse de donner de la voix, pousse ses poulains à sortir le grand jeu. L’Entente ne baissera pas les bras et multipliera les attaques. Mais c’était sans compter sur les débouchés rapides du duo Baye Ndiaye-Moussa Sarr. Malgré les nombreuses occasions ratées par le tonitruant Baye Ndiaye, son coéquipier Moussa Sarr, double la mise dans les minutes du temps mort. Ce score restera jusqu’à la fin du match.

Nasr, équipe impériale
Le samedi, l’Asc Nasr de Sebkha croisait le fer avec l’Armée dans le même stade. Dès la première minute du coup d’envoi, Cheikh Biyaye sur un tir foudroyant dans la surface de décision des militaires, ouvre le score pour la Nasr. Les soldats fidèles à leur rigueur, et sous l’impulsion de Sidi Ould Demba, poussent les banlieusards de Nasr dans leurs derniers retranchements, sans inquiéter toutefois le gardien "Toldo", intraitable ce jour là.
A la reprise, les protégés de Diaby n’avaient plus le choix.
Il faut se lancer en attaque. Mais, Vieux Diop qui a conseillé ses joueurs de poser le jeu, continue de gesticuler pour replacer rapidement Cheikh Biaye et ses amis. Acculés par les militaires, l’entraîneur effectue un remplacement à la 50ème minute. Alioune Ndiaye qui vient de prendre la place de Moustapha Dam Fall, inscrit le deuxième but à la 55ème minute. Les carottes étaient cuites pour les militaires qui savaient qu’avec ce score et compte tenu de l’expérience de Nasr, la messe était dite.
C’est sur ce score de deux buts à zéro que les deux équipes quitteront le stade olympique.
De l’autre côté, l’Asc Police et l’Asc Dar Naïm étaient dos à dos ce dimanche au stade olympique. Plus déterminés étaient les banlieusards de Dar Naïm qui ont vu leurs efforts récompensés à la 68ème avec le but de Ardo Ould Saleck. Et jusqu’à la fin du temps réglementaire, ce score restera inchangé. Dar Naïm élimine la police des phases finales.
A l’intérieur, Rosso avait fini par disposer de Kaédi sur le score sans appel de 4 buts à 0.
A Sélibaby, Aïoun et l’équipe locale ont fait match nul 2 buts partout à l’issue du temps réglementaire. Ce n’est qu’à la faveur de la série de tirs aux buts qu’Aïoun s’est tirée d’affaire sur le score de 5 tirs à 4.
Dans la zone nord, la Snim a effectué une promenade de santé face à Akjoujt sur le score de 7 buts à zéro. Les phases finales auront lieu du 06 au 14 Mai prochain à Nouakchott sous forme de mini championnat afin de déterminer le vainqueur de la coupe du président édition 2006.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés