Facebook
Tagant : L’oasis El Wahatt menacée par l’avancée du désert   
23/02/2021

La ministre de l’Environnement et du Développement durable, Mme Mariem Bekaye, a effectué lundi, une visite d’inspection des oasis menacées par l’avancée du désert dans la municipalité d’El Wahatt, arrondissement de Rachid.



Un déplacement effectué pour constater l’ampleur des défis environnementaux et trouver avec les populations, les moyens durables pour y remédier.

Les différentes étapes de la visite comprenaient les oasis Wahatt et Ariji ainsi que des zones oasiennes aujourd’hui occupées par des dunes.Une situation est à l’origine de l’exode des agriculteurs qui dépendaient de la culture oasienne et qui se plaignent de la rareté de l’eau et des difficultés d’accès à ces zones.

Au cours d’une réunion avec les habitants, la ministre a indiqué que l’objectif principal de sa visite était de s’enquérir de leurs de leurs préoccupations, notamment des difficultés avec lesquelles ils sont confrontés dans le domaine environnemental. Elle a estimé que sans la participation effective des populations et des acteurs locaux qu’elle considère comme partenaires, il ne peut y avoir de solutions pérennes.

La résolution des problèmes environnementaux requiert des études objectives, qui tiennent compte des particularités de la zone, a ajouté la ministre. Il s’agit d’un long processus qui consiste à mettre en place des stratégies et programmes de développement, à mobiliser des fonds tout en préservant les ressources naturelles et les écosystèmes. Elle a insisté sur le rôle majeur que les jeunes et les femmes auront à jouer, pour la réussite des programmes mis en œuvre.

La ministre a précisé que les demandes les plus urgentes seront examinées en priorité et qu’après étude, des programmes seront progressivement mis en œuvre.

De leur côté, les participants ont axé leurs interventions sur la fourniture d’alternatives au charbon de bois. Cela, pour réduire la pression sur les arbres. Ils ont également appelé à la création de pépinières pour la stabiliser les dunes, la production fruitière et le reboisement le long de l’axe Tidjikja – Aïn Safra. Enfin, les populations ont estimé qu’au regard de leur situation, encourager les initiatives locales dans le domaine du recyclage des déchets serait profitable à tous.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2020 Tous droits reservés