Facebook
Sotchi: Ouverture du Sommet Afrique-Russie   
25/10/2019

Le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani a participé aux travaux du premier Sommet Afrique-Russie qui ont débuté jeudi à Sotchi (Russie).



Les dirigeants de 43 pays membres de l’Union Africaine (UE), de l’Union du Maghreb Arabe (UMA) et des groupes d’Afrique du nord et du centre ont participé à ce sommet, premier évènement historique dans les relations russo-africaines.

Le Sommet a été ouvert par le Président égyptien M.Abdel Fatah al-Sissi, Président en exercice de l’Union Africaine, et son homologue russe, M. Vladimir Poutine.

Le discours du Président Abdel Fatah al-Sissi devant ses pairs a été axé sur la vision africaine des problèmes du Continent et de l’Union Africaine, la gestion du dossier de la coopération future entre l’Afrique et la Russie dans les domaines politique, économique, social et sécuritaire.

M. Vladimir Poutine s’est félicité, de son coté, du niveau des relations entre la Russie et l’Afrique avant d’insister sur sa détermination à renforcer la coopération de son pays avec le continent africain.

Il a souligné l’importance du renforcement de la coopération russo-africaine dans différents domaines parmi lesquels: la résolution des conflits au niveau du continent et son assistance pour faire face au terrorisme et à l’extrémisme dans le cadre d’une vaste coopération sécuritaire avec l’Afrique et les pays concernés par les problèmes de sécurité.

Hier mercredi, des rencontres bilatérales et des ateliers ont été organisés après l’ouverture du forum économique de Sotchi. Les activités du forum ont été axées sur le renforcement de la coopération dans les domaines politique, militaire et sécuritaire en plus des dossiers suivants: l’enseignement, la recherche scientifique, les énergies renouvelables et l’énergie nucléaire à des fins pacifiques.

Ces rencontres ont aussi permis des réflexions approfondies sur les mesures à prendre pour faire face au terrorisme, au crime transfrontalier, aux défis et aux autres contraintes qui menacent la sécurité régionale et internationale.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés