Facebook
Voici venu le temps du langage vrai!   
10/04/2006


Certains d’entre eux, dans le milieu de la presse, des finances, ou politique tout simplement, tentent un difficile retournement de veste, mais le tissu est solide, et bien serré! Ces sycophantes des temps modernes roulent dans de belles voitures, ont de belles maisons. Ce sont des parvenus de première classe, qui ont longtemps traîné leurs guêtres dans le palais de la présidence, du temps du pouvoir du Déchu. Sans éducation, ils tentent tant bien que mal de se donner une mine intellectuelle, et dès qu’ils en ont l’occasion, achètent diplôme, au Maroc, en Tunisie ou même en France. Récemment, une tante qui a longtemps été secrétaire d’un ancien gouverneur de la banque centrale, m’apostrophe en me confiant qu’une de nos connaissances communes aujourd’hui relativement puissante, passait quémander en boubou sale il y a 15/20 ans de cela dans les bureaux des grands cadres de l’administration publique… Sa réussite est le symbole ultime, et personnifié d’un système qui privilégiait les langues mielleuses, et serpentines.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés