Facebook
Migration : L’AMDH organise une session de formation sur le montage et la gestion de projets   
09/09/2019

L’Association Mauritanienne des Droits de l’Homme (AMDH) a organisé du 07 au 08 septembre 2019 à Nouakchott, une session de formation au profit des communautés migrantes en Mauritanie. Cette formation vise à renforcer les capacités des bénéficiaires sur le ...



... montage et la gestion de projets. Plus d’une vingtaine de migrants avaient pris part à cette session.

Dans le cadre de l’accompagnement juridique et social des migrants, l’Association Mauritanienne des Droits de l’Homme (AMDH), a organisé, du 07 au 08 septembre 2019, une session de formation au profit des organisations communautaires des migrants. Cette formation qui vise à outiller et renforcer les  capacités des migrants, a été un vœu exprimé par ces derniers à l’endroit de l’Amdh afin de mieux prendre en charge leurs préoccupations en matière d’emplois ou de mise en œuvre d’une activité génératrice de revenus.
Plus d’une vingtaine de participants issus d’organisations de migrants ont pris part à  cette session de formation assurée par Mr Malal Samba Guissé, consultant en développement communautaire.  Cette formation a été rendue possible grâce au soutien financier de l’Ong allemande, Médico International, partenaire traditionnel de l’Amdh.
Dans son intervention à l’ouverture de cette formation, Mr Amadou Mbow, Secrétaire Général de l’Amdh et président de la commission migrants, réfugiés et demandeurs d’asile au sein de l’Amdh, a indiqué que son organisation a décidé, d’initier un certain nombre de programme dont les femmes migrantes constituent la première cible. C’est ce qui explique en partie l’organisation de cette présente session pour aider les femmes migrantes à mieux se prendre en charge à travers la mise en œuvre et la gestion de projets porteurs.
D’autres projets comme la création d’une crèche au profit des familles migrantes, est un vœu ardent de l’Association des Femmes Migrantes (AFEMIMA) afin de trouver une solution à la scolarisation de leurs enfants qui ont des difficultés d’accéder à l’école publique mauritanienne encore moins aux écoles privées assez chères pour leurs revenus.
Durant deux jours, les participants ont appris différentes techniques de réalisation et de faisabilité d’un projet et sa gestion. Tout un processus  pour la mise en place de projets porteurs d’espoir a été passé au peigne fin par le consultant.
I.Badiane


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés