Facebook
Mauritanie: les pluies diluviennes font des centaines de sans-abris   
03/09/2019

RFI- En Mauritanie, une semaine après les inondations qui ont endeuillé la ville de Selibaby, dans le sud-est du pays, avec trois morts par noyade, la situation des populations sinistrées est toujours difficile.



Une situation compliquée notamment pour les sans-abris logés dans des endroits souvent sans eau potable, ni toilettes.
Les quartiers de Sélibaby sont encore traversés par des ruissellements d’eaux, ce qui rend difficile l’accès des secours aux populations sinistrées. Les pluies diluviennes de ces derniers jours ont laissé 600 familles sans abris. C’est le cas de Lama Aicha : « Notre petite maison a été détruite. L’eau a tout emporté. Vous voyez, nous sommes submergés ».

Bechir Hamed, un autre habitant de la capitale du Guidimakha, cherche à s’abriter lui et ses enfants après l’effondrement de leur habitation : « Il y a eu beaucoup, beaucoup d’eau. Tout le quartier de la mosquée a été inondé. Les eaux ont tout rasé ».

Les autorités ont lancé la distribution de l’aide alimentaire et des tentes, mais l’aide arrive encore trop lentement aux plus éprouvés. Mohamed Vall Mekhallé, maire de Selibaby : « Le besoin immédiat de ces populations reste la prise en charge par la mise en place de tentes, de la nourriture, du contenu des literies, du matériel sanitaire, là où sont logées ces familles dans les écoles. Les écoles n’ont pas de sanitaires, n’ont pas d’eau potable ».

La semaine dernière, plusieurs membres du gouvernement se sont rendus rapidement à Selibaby pour constater les dégâts et coordonner les premiers secours.


Aide aux populations sinistrées du Guidimakha -
La région du Guidimakha au sud de la Mauritanie a été touchée par des pluies diluviennes ces derniers jours causant inondations, sinistres et même des morts selon certaines sources.
Pour contribuer https://t.co/lXgdk6VJmT


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés