Facebook
Nouakchott: Atelier de réflexion sur l’éducation des enfants handicapés   
24/07/2019

Le Centre de formation et de promotion féminine de Nouakchott a abrité mardi un atelier de réflexion sur l’éducation des enfants handicapés organisé par le ministère des affaires sociales, de l’enfance et de la famille en collaboration avec la fédération mauritanienne des associations de handicapés.



La rencontre, qui dure trois jours, a pour objectif de trouver les voies les plus efficientes pour enseigner les enfants handicapés et ce, à travers la discussion et les échanges de vues et d’expériences entre les participants.

Le conseiller technique du ministère des affaires sociales de l’enfance et de la famille, M. Abdoulaye Diakité a, dans un mot pour l’occasion, souligné que les dernières années ont constitué un tournant en matière de promotion des personnes handicapées grâce au programme de société du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz.

Il a ajouté que les réalisations accomplies au profit de cette frange ont touché différents domaines institutionnels et le renforcement de l’arsenal juridique garantissant les droits fondamentaux sans compter la multiplication de l’appui financier et la distribution d’équipements techniques pour transcender les contraintes liées au handicap.

D’une manière particulière, l’attention a été, dit-il, polarisée sur l’enseignement des enfants handicapés ces toutes dernières années.

Aussi un centre de promotion sociale a été créé pour ces enfants et une section a été ouverte pour les enfants autistes en plus de la formation continue et de la promotion des programmes éducatifs.

Le lancement de l’atelier s’est déroulé en présence du wali mouçaid de Nouakchott Ouest, du hakem de la moughataa de Tevragh Zeina et de plusieurs personnes intéressées à ce domaine.


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés