Facebook
AHF: L'horloge tourne, OMS - Agissez maintenant contre l'Ebola!   
17/07/2019

Le premier cas d’Ebola signalé est survenu cette semaine à Goma, une ville populeuse de l’est de la République démocratique du Congo (RDC), voisine de la ville rwandaise de Gisenyi.

 Les fournisseurs de soins médicaux et les défenseurs de la santé publique à AIDS Healthcare Foundation (AHF) ont haussé le ton - soulignant que le moment était venu pour agir immédiatement. Pour sa part, Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur Général de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) - a déclaré, de son propre aveu, que la nouvelle affaire Goma révélée changera toute la donne.
A partir du 12 juillet, 2 477 cas d’Ebola en République démocratique du Congo (RDC) ont causé la mort de 1 655 personnes. En outre, le virus s’est propagé en Ouganda, pays voisin, où trois cas d’infection à virus d’Ebola ont été confirmés à partir du 24 juin. Les trois infectés se sont récemment rendus en RDC, et avaient tous succombé à la maladie.
En dépit de la gravité et du nombre considérable de cas et de décès liés au virus Ebola - dont un cas survenu récemment dans une grande ville telle que Goma - l’OMS n’a toujours pas déclaré l’urgence de santé publique de portée internationale.
"L’AHF a publié une déclaration publique le 20 juin incitant Dr. Tedros à démissionner dans un délai de trente jours s’il ne présentait pas un plan efficace et opportun pour réaliser un saut qualitatif en ce qui concerne la réaction à l’Ebola", a déclaré Michael Weinstein, président de l’AHF. "Nous sommes à une semaine de ces trente jours écoulés, et l’épidémie a justement pris une tournure désastreuse en survenant à Goma, une ville de près de deux millions d’habitants. Si nous ne témoignons pas une réaction immédiate intensive de la part des responsables à l’Organisation mondiale de la santé, Tedros doit alors démissionner", a-t-il ajouté.
L’AHF gère des programmes de soins de santé dans deux pays actuellement menacés par l’épidémie d’Ebola: l’Ouganda et le Rwanda. Malgré les leçons tirées de la catastrophe d’Ebola survenue en Afrique de l’Ouest en 2014, les infrastructures, y compris les matériaux et les équipements médicaux fondamentaux, ne sont toujours pas suffisantes pour faire face à cette épidémie en évolution.
Pour sa part, Dr. Penninah Iutung la Responsable du Bureau de l’AHF Afrique a souligné: "Nous avons récemment fait un don de fournitures médicales d’une valeur de trente mille de dollars à l’Ouganda après que les cas Ebola aient été signalés, et ce afin de protéger notre personnel et nos programmes. Pourtant, nous voulons prévenir également que les travailleurs dans le domaine médical ne sont simplement pas équipés ni préparés à effectuer leur travail sans aucun risque". "Cette situation reste incompréhensible, surtout le fait que nous observons l’histoire se répéter : plus de onze mille personnes sont décédées à cause de l’épidémie survenue entre 2014 et 2016, et malheureusement nous avançons rapidement vers ces mêmes chiffres aujourd’hui. Si l’OMS et Tedros ne parviennent pas à maîtriser cette épidémie, alors quelqu’un d’autre doit assumer le commandement".
Outre la responsabilité exigée par Tedros et l’OMS, l’AHF incite également à déclarer immédiatement l’urgence de santé publique de portée internationale, puisque l’épidémie a déjà répondu à ces deux critères - le "risque de santé publique menaçant les autres États du fait de la propagation internationale de la maladie" et "le besoin potentiel d’une réaction internationale coordonnée". En effet, le virus Ebola est un problème mondial, non seulement africain. Une attention et des ressources internationales appropriées doivent être accordées pour parvenir à réagir avant que des milliers de personnes supplémentaires ne perdent inutilement leur vie à cause de cette maladie.
Pour de plus amples informations, veuillez contacter Ged Kenslea, à l’adresse suivant gedk@aidshealth.org ou sur le numéro suivant (323) 791-5526.
A propos d’AIDS Healthcare Foundation (AHF)
AIDS Healthcare Foundation (AHF) est la plus grande organisation internationale dans le domaine de la lutte contre le sida, elle fournit actuellement des soins et des services médicaux pour plus de 1.2 million de personnes dans 43 pays à travers le monde dont les Etas Unis, l’Afrique, l’Amérique Latine/ Les Caraïbes, l’Asie/Pacifique et l’Europe de l’Est. Pour en savoir plus à propos de l’AHF, veuillez visiter le site suivant: www.aidshealth.org, retrouvez-nous sur Facebook : www.facebook.com/aidshealth suivez-nous  sur Twitter : @aidshealthcare et Instagram: @aidshealthcare.
Voir la version source sur businesswire.com: https://www.businesswire.com/news/home/20190715005849/en/
16 juillet, 2019  KAMPALA, Ouganda - (BUSINESS WIRE/ AETOSWire) -



Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés