Facebook
Présidentielle mauritanienne : la campagne électorale démarre ce vendredi à minuit   
06/06/2019

Les 6 candidats à l’élection présidentielle du 22 juin courant en Mauritanie s’apprêtent à lancer leur campagne électorale, qui démarre ce vendredi à nuit.



La campagne qui dure 14 jours sera marquée par le déplacement des différents candidats à travers le pays pour tenter d’attirer les électeurs encore indécis.


Ici à Nouakchott, ce sont 4 candidats qui vont démarrer leur campagne, à savoir Sidi Mohamed Ould Boubacar, Mohamed Ould Maouloud, Biram Dah Abeid et Mohamed Lemine El Mourteji.

Sur le plan des couleurs politiques, Ould Ghazouani, ex ministre de la Défense, est soutenu par l’ensemble de la majorité, avec à sa tête le président sortant Mohamed Ould Abdel Aziz.


Pour sa part, Boubacar bénéficie de l’appui des puissants islamistes du parti Tawassoul, première force opposée au sein du Parlement, alors que Maouloud se targue d’être le candidat d’une solide alliance de partis d’opposition. Celle-ci comprend notamment, outre la propre formation du candidat (l’Union des forces du progrès – UFP), l’emblématique parti du Rassemblement des forces démocratiques (RFD) d’Ahmed Ould Daddah.


De son côté, Biram Dah Abeid peut compter sur le soutien de sa célèbre organisation antiesclavagiste, l’Initiative pour la résurgence de l’abolitionnisme (IRA), en plus d’un parti politique Sawab d’obédience nationaliste arabe.


En ce qui concerne M. Kane, il a obtenu l’appui de formations politiques et courants défenseurs de la cause des négro-mauritaniens.  


Ces 4 candidats se sont entendus sur leur appui systématiquement à celui parmi eux qui arrivera au second tour avec le candidat de la majorité.


Quant au sixième, M. Mourteji, on ne lui connait pas un parti politique de taille ou un courant d’idées qui le soutiennent.

APA


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés