Facebook
Pose la 1ère pierre pour la construction d'une route reliant la route Nouakchott-Akjoujt et la route Nouakchott-Nouadhibou   
28/05/2019

Le Président de la République, Son excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz a posé mardi matin à Binichab la première pierre pour la construction de la route reliant la route Nouakchott-Akjoujt et la route nationale N°4 Nouakchott-Nouadhibou sur une longueur de 137 km.



Le Président de la République a dévoilé la plaque commémorative du projet tout comme il a pris connaissance des données du projet avant d’écouter des explications présentées par les responsables de la direction des infrastructures au ministère de l’équipement et des transports sur la nature de cette route, ses étapes d’exécution, ses composantes et le rôle qu’elle jouera une fois achevée, précisant qu’elle permettra de désenclaver la zone.

Le coût de cette route est de 1 milliard 300 millions d’ouguiyas (N-UM), sur financement conjoint de l’Etat mauritanien et du Fonds Saoudien de Développement.

Les travaux exécutés par la société ASTAM doivent durer 30 mois avec le suivi et le contrôle du laboratoire national des travaux publics et un bureau international de consultation.

Dans un mot prononcé pour la circonstance, le ministre de l’équipement et des transports, M. Isselmou Ould Sid’El Moctar Ould Lehbib, a indiqué que cette route renforcera le développement économique du pays et contribuera à promouvoir le commerce et la complémentarité des économies dans la région à travers la réduction des coûts de transport des marchandises et des personnes dans les zones minières et industrielles, à améliorer les conditions de vie des populations locales et à faciliter l’accès aux services essentiels comme le transport, la santé et l’enseignement.

Il a ajouté que la route reliera aussi, entre elles, des parties du pays et ouvrira de nouvelles perspectives pour le tourisme tout comme elle permettra aux visiteurs de s’informer sans peine sur la richesse et la diversité de notre culture et sur nos particularités environnementales.

S’adressant au Président de la République, le ministre a dit : « Vous avez lancé, au cours de la dernière décennie, les travaux pour la réalisation de plus de 3000 km de routes dont 2600 en faveur du réseau national qui qui s’est considérablement développé et 410 km en milieu urbain. En plus de cela, les routes et les trottoirs ont été élargis, ce qui a demandé des investissements de l’ordre de 53 milliards d’ouguiyas (N-UM) et permis de désenclaver plusieurs localités et de relier 89 % des moughataas du pays, y compris les capitales régionales par des routes bitumées. Il faut y ajouter en outre la réhabilitation de centaines de km de routes dans les différentes zones du pays ».

Le ministre a ajouté que le secteur de l’équipement et des transports a bénéficié, au cours de la dernière décennie, d’un grand intérêt de la part du Président de la République, précisant que le Gouvernement y a investi au cours de cette période plus de 1000 milliards d’ouguiyas (A-UM) pour construire des aéroports, des ports et des routes et exécuter des politiques et des stratégies qui ont permis de mettre fin au désenclavement, de rapprocher du visiteur les localités lointaines et de rendre accessibles nos déserts, contribuant ainsi au renforcement de la stabilité, à asseoir les bases d’un développement économiques et social, à renforcer la cohésion nationale et à réduire les disparités régionales.

Il a affirmé que d’autres projets débuteront très prochainement comme la reconstruction de la route Boutilimit-Aleg, la réalisation d’un pont à Rosso, la construction d’un port de pêche situé à 28 km au sud de Nouakchott et la construction des tronçons de la route Tidjikja-Kiffa-Sélibabi.

Le ministre a enfin indiqué que le citoyen mauritanien est aujourd’hui fier d’appartenir à l’Etat de droit et des institutions dont les bases ont été jetées par le Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz qui a aussi, a-t-il dit, renforcé la cohésion nationale et relevé les défis grâce à la propagation de la culture de la paix et à la sécurisation de nos frontières.

Pour sa part, le maire de la commune de Binichab, M. Ikhalihina Ould Etheimine, a souhaité la bienvenue au Président de la République, au nom des populations de la commune, se félicitant de cet important projet qui contribuera, a-t-il dit, sans nul doute, au renforcement du développement et au désenclavement de cette zone.

La cérémonie de pose de la première pierre s’est déroulée en présence du wali de l’Inchiri, du président du conseil régional et d’un certain nombre de membres du gouvernement ainsi que des élus, des autorités administratives, militaires et sécuritaires et d’un grand nombre de cadres et de notables de la wilaya.
(AMI)


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés