Facebook
Le Président Aziz inaugure le barrage de Wad Seguelil en Adrar   
27/05/2019
Atar /27/05/2019) -Le Président de la République, M. Mohamed Ould Abdel Aziz, a inauguré, lundi matin dans la localité de Ain Ehel Taya, le barrage de Wad Seguelil dont la longueur est de 420 mètres et la largeur de 19 mètres tandis que...



...la capacité de son bassin est de 19 millions de mètres cubes.

Ce barrage qui dispose d’un déversoir central d’une longueur de 200 mètres permettra de réalimenter la nappe souterraine dans le but de rendre disponible l’eau potable pour l’approvisionnement des populations et l’irrigation de manière permanente des oasis.

Le Président de la République a coupé, pour la circonstance, le ruban symbolique donnant ainsi le coup d’envoi pour l’exploitation du barrage qui jouera un important rôle dans le développement de la zone tout comme il a dévoilé la plaque commémorative du projet.

Le Président de la République a ensuite écouté des explications présentées par les responsables du ministère du développement rural sur la réalisation de ce barrage qui permettra de sauver le plus grand potentiel des oasis dans le pays.

Il a en outre visité les différentes installations du projet, s’informant sur les composantes et les caractéristiques de ce dernier ainsi que sur les services de qualité qu’il offrira aux populations dans cette importante zone du pays.

Les travaux de réalisation du barrage ont duré 30 mois tandis que son coût a atteint six milliards d’Ouguiyas (A-UM) à la charge de l’Etat mauritanien, en plus de 550 millions d’ouguiyas (A-UM) pour le contrôle des travaux par un bureau mauritano-espagnol.

Pour relier le port à la route de Nouakchott-Atar, une bretelle bitumée, longue de 4 kilomètres, a été réalisée.

Le barrage a été en outre relié au réseau électrique pour l’exploitation des vannes et l’éclairage.

Le barrage a été réalisé par une société marocaine et l’ATTM est une filiale de la SNIM.

Dans un mot prononcé pour la circonstance, la ministre du développement rural, Mme Lemina Mint El Kotb Ould Moma, a indiqué que conformément au programme de réformes initié par le Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, le ministère du développement rural a conçu une stratégie de développement du secteur renforcée par une loi d’orientation agricole et pastorale et de plans de développement destinés à l’agriculture et à l’élevage, ce qui a conduit, a-t-elle dit, à la réalisation de nombreux programmes de développement dans les domaines d’intervention du ministère, précisant que ces programme ont eu un impact positif sur le développement économiques du pays et partant sur les conditions de vie des citoyens.

Elle a ajouté que, dans ce cadre, 10859 hectares ont été aménagés ou réhabilités, à titre d’exemple, au cours de la dernière décennie, au profit des collectivités villageoises, notamment celles les plus vulnérables. Elle a en outre précisé que le canal de l’Aftout Essahli a été réalisé sur une longueur de 55 kilomètres, soulignant que ce canal permettra d’irriguer plus de 25 000 hectares.

Pour réguler les eaux d’irrigation, a-t-elle dit, 210 km d’affluents ont été ouverts, précisant que les zones de productions ont été en outre désenclavées grâce à la réalisation de 142 kilomètres de routes rurales, en plus de la création de 37 passerelles et 87 kilomètres de digues.

Elle a noté que le secteur pluvial a aussi bénéficié de l’intérêt du département, précisant, dans ce cadre, que 63 barrages ont réhabilités, 1471 digues ont été consolidées, 25 petites infrastructures d’hydrauliques ont été construites, 10599 hectares ont été aménagés et 60 000 hectares ont protégés grâce à l’installation de 4 millions 142 000 mètres linéaires de barbelés.

La ministre a également parlé des réalisations accomplies au niveau des oasis, soulignant que grâce à ces réalisations 270 000 palmiers ont pu être irriguées dont 85 000 palmiers plantés récemment , conformément aux normes techniques dans 50 oasis répartis sur les wilayas de l’intérieur du pays.

Elle a, dans ce cadre, rappelé la création du plus grand oasis dans le pays qui couvre une superficie de 100 hectares. Il s’agit, a-t-elle dit, de «Teyaret Sdar ».

La ministre a aussi parlé des réalisations accomplies dans le domaine de l’élevage, notamment en matière de santé, d’infrastructures et d’amélioration des espèces, rappelant la création de l’usine du lait à Néma et des centres de collecte de lait, en plus de l’extension des abattoirs de Tin Wech et d’El Mina à Nouakchott.

Parlant du barrage de Wad Seguelil, la ministre a indiqué que cette réalisation qui doit sauver un grand potentiel de palmier aura un rôle central dans le développement de la zone qui a souffert pendant des décennies de la rareté de l’eau.

Elle a noté que ce grand projet vient s’ajouter aux autres grands projets déjà réalisés dans le pays au cours de la dernière décennie, précisant qu’il permettra d’améliorer les conditions de vie des populations auxquelles le Président de la République a offert les conditions appropriées pour le travail, a-t-elle noté.

La ministre a indiqué qu’avec la construction d’un barrage à « Toueider Guelt », dont les érudes ont réalisées, la zone contribuera à combler une grande partie des besoins du pays en dattes et en légumes.

Le maire de la commune de Ain Ehel Taya, M. Mohamed Ely Cheinoune, a souhaité la bienvenue au Président de la République, au nom des populations de sa commune, se félicitant de l’inauguration de cet important barrage qui était, a-t-il dit, jusqu’à récemment, un rêve caressé par les populations et qui est devenu aujourd’hui une réalité palpable.

La cérémonie d’inauguration s’est déroulée en présence du wali de l’Adrar, du président du conseil régional, des élus, des autorités administratives et sécuritaires, de hauts responsables au ministère du développement rural et des experts du bureau de supervision.
AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés