Facebook
Affectations à Nouakchott sud pour grève licite   
07/05/2019

Les 3 et 4 mai 2019, le DREN de Nouakchott sud a pris de graves mesures arbitraires en signant des notes de services d’affectation abusive contre les collègues Al-Alya mint Hamid enseignante au collège ...



d’Arafat 5, Lemat mint Mohamed Mahmoud et Khadijetou mint Dahah, toutes deux enseignantes au collège d’Arafat 9. Ces trois collègues, toutes membres du SNES, sont mutées uniquement pour leur participation aux grèves licites du 16 avril et 2 mai 2019, grèves pour lesquelles le syndicat avait appelé et déposé un préavis déchargé le 28 février passé au secrétariat du cabinet de la Ministre de l’Education nationale et de la formation professionnelle.
Au SNES, nous affirmons ce qui suit :
- Notre condamnation énergique de ces violations arbitraires et des violations répétées de la législation du travail, auxquelles l’administration a eu recours pour dissuader les enseignants d’exercer leur droit légitime lors des récentes grèves,
- Notre appel à tous les collègues enseignants à resserrer leurs rangs et à se solidariser avec les collègues Al Alya, Khadijetou et Lemat, afin qu’elles retrouvent leur lieu de travail. Nous les invitons également à se solidariser de tous ceux qui sont menacer d’abus du fait de leur participation aux récentes grèves. Nous attirons leur attention à tous sur le fait que notre droit de grève pour protester contre nos conditions misérables est tout ce qui nous reste.
- Nous appelons le ministère de l’Education nationale et de la Formation professionnelle à annuler immédiatement ces mesures arbitraires.
Vive la lutte des enseignants !
Vive la Mauritanie libre et prospère !
Nouakchott, le 04/05/2019
Le Secrétariat général du Syndicat national de l’enseignement secondaire (SNES)


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés