Facebook
Ouverture de la 2ème session parlementaire ordinaire 2018 - 2019   
02/04/2019

La deuxième session parlementaire ordinaire 2018 - 2019 a été ouverte lundi après-midi à Nouakchott au niveau de l’Assemblée nationale en présence de membres du gouvernement et des députés de cette chambre.



A cette occasion, le président de l’Assemblée, M. Cheikh Ould Baya a prononcé un discours dans lequel il a déclaré que les vacances parlementaires ont été mis à profit pour renouer le contact avec nos électeurs pour prendre connaissance de leurs préoccupations et nous informer de leurs opinions sur l’ensemble des questions se rapportant à l’intérêt général.

Il a en outre rappelé que nous sommes à l’orée d’élections décisives qui constitueront, sans doute, un tournant supplémentaire et une nouvelle pierre dans l’édification démocratique du pays.

Voici le texte intégral de ce discours :

« Chers collègues Députés,

Messieurs, Mesdames,

Nous voilà de nouveau réunis, aujourd’hui, pour poursuivre la mission législative et de contrôle dont nous sommes investis au terme de la constitution, après des vacances qui nous ont permis de renouer le contact avec nos électeurs pour prendre connaissance de leurs préoccupations et nous informer de leurs opinions sur l’ensemble des questions se rapportant à l’intérêt général.

En réalité, ces vacances ont été pour nous l’occasion de mener un excellent travail dans le domaine de la diplomatie parlementaire aussi bien sur le plan régional qu’au niveau international, dans la mesure où l’Assemblée Nationale a participé activement à des conférences parlementaires tenues à l’étranger et a accueilli des missions des pays frères et amis qui ont visité notre pays.

Collègues députés;

Je trouve superflu de vous inviter à persister dans vos efforts en faisant preuve comme j’ai eu à le remarquer lors de la dernière session de sérieux et d’abnégation tout comme vous avez assuré une présence assidu lors des débats qui ont marqué vos travaux tant au niveau des commissions spécialisées qu’à celui des discussions en séances plénières en plus du vote des textes de lois..

Collègues députés,

Il n’est pas également nécessaire de vous rappeler l’importance qu’il y a à persévérer dans ce comportement empreint de responsabilité et de respect mutuel conformément à vos responsabilités en tant que pourvoir législatif et représentant du peuple investi d’une très grande mission, celle en particulier de renforcer le processus démocratique en cours dans le pays.

Collègues députés,

Nous sommes aujourd’hui à l’orée d’élections décisives qui constitueront sans doute un tournant supplémentaire et une nouvelle pierre dans l’édification démocratique du pays.

Il nous appartient - en tant que classe politique - de participer, chacun à partir de sa position, à la réussite de ces élections dans un climat de concorde, de sérénité. Nous devons faire en sorte que ces élections se déroulent dans une atmosphère constructive marquée par la compétition positive entre les différentes approches et opinions afin que le peuple souverain dise son dernier mot en connaissance de cause et en toute liberté.

Nous devons donc faire preuve d’un esprit de citoyenneté républicaine, celle qui nous unit tous et nous permet de nous élever au- dessus des appartenances étroites et discours de la division et de la haine; étant entendu qu’un tel discours fractionnel totalement étranger à nos valeurs n’a pas de place dans notre pays et notre histoire, pleine d’enseignement à cet égard, en est le témoignage le plus éclatant.

Je déclare ouverts les travaux de la deuxième session parlementaire ordinaire 2018 - 2019 conformément à l’article 52 (nouveau) de la Constitution et à l’article 56 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale.

Je vous remercie. »


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés