Facebook
30ème Sommet arabe : 12 leaders sur les 22 présents à Tunis   
30/03/2019

Demain, dimanche 31 mars 2019, s’ouvre à Tunis la 30ème session ordinaire du sommet de la Ligue des Etats Arabes. 12 Leaders arabes seulement seront présents à ce sommet, les autres se feront représenter, chacun ayant justifier son absence par des raisons propres.



 Ce qui empêcherait toute décision d’importance stratégique, ce genre de décision devant être prise en présence de tous les chef d’Etat et souverains sinon leur majorité.
Pour l’heure, on relèvera parmi les présences remarquées et remarquables, d’abord celle du Serviteur des deux Saintes mosquées, le Roi d’Arabie Saoudite, Salmane Ben Abdelaziz, arrivé à Tunis dans le cadre d’une visite d’Etat qui a précédé le sommet. Le Roi saoudien est accompagné d’une importante délégation de princes et de hauts responsables du royaume a été accueilli par le président de la république, Beji Caïd Essebsi.
L’Emir du Qatar, Cheikh Tamim Ben Hamad Al Thani sera, selon Doha, à la tête de la délégation de son pays à ce sommet.
Autre, confirmations, celles de l’Emir du Koweit, Sobah Al Jabeur Al Sobah et du président irakien Borhem Salah. Le Roi de Jordanie Abdallah II sera également à Tunis à l’occasion du sommet.
Le président libanais, Michel Aoun, arrivé ce matin du samedi 30 mars à Tunis,le président de l’autorité palestinienne, Mahmoud Abbes, le président du conseil présidentiel du gouvernement de consensus national de Libye, Faez Sarraj, le président yéménite, Abd Rabou Mansour Hedi et le président Djiboutien Ismaïl Omar Jilou, assisteront à ce 30ème sommet qui se tient au moment où le monde arabe connaît des bouleversements et nombre différends entre ses Etats.
Des absents de marque
Si 12 000 participants sont attendus à Tunis à l’occasion de ce sommet, seulement 21 délégations sont officiellement accréditées, la Syrie exclue depuis 2011, laissera son siège vide. Sa réintégration n’est semble-t-il même pas inscrite à l’ordre du jour. Il faut souligner que les travaux de ce sommet mobiliseront un grand nombre de médias qui seront représentés par plus d’un millier de journalistes.
Côté absents, on relèvera celle du roi du Maroc  Mohammed VI qui sera représenté par le ministre des Affaires étrangères Nasser Bourita et du ministre de la Justice Mohamed Aujjar.
Le président égyptien, Abdelfettah Sissi s’est décommandé.
Omar el-Béchir, président du Soudan, sous une condamnation de la Cour pénale internationale (CPI) pour génocide, crime contre l’humanité et crime de guerre, a préféré se faire représenter pour la réunion au sommet par Mohamed Ahmed Ben Aouf, vice-président et ministre de la Défense. El Dridri Mohamed Ahmed, ministre des Affaires étrangères, devant prendre part au conseil des ministres visant à préparer les points à examiner par les chefs d’État.
L’Algérie sera représentée par le président du Conseil de la nation, Abdelkader Bensalah. Selon des informations fuitées son séjour à Tunis sera très bref, le 31 mars, pour la réunion et l’adoption du communiqué final du sommet.
realites.com.tn


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2019 Tous droits reservés