Facebook
TechnipFMC remporte un contrat EPCIC sur le gaz sénégalo-mauritanien   
02/03/2019

Vendredi, la société d’ingénierie TechnipFMC a obtenu un nouveau contrat sur le gaz du champ Tortue / Ahmeyim, situé au large du Sénégal et de la Mauritanie.



En effet, BP, l’opérateur du permis lui a attribué un important contrat d’ingénierie, de fourniture, de construction, d’installation et de mise en service (EPCIC) de l’unité flottante de stockage et de déchargement de production (FPSO) du site.

Elle a précisé que cet accord s’inscrit dans la continuité du contrat d’ingénierie d’avant-projet détaillé (FEED) qu’elle a remporté en avril 2018. Si le montant de l’accord n’a pas été évoqué, il devrait être compris entre 500 millions et 1 milliard de dollars, selon la classification des projets chez TechnipFMC.

La firme d’ingénierie apportera son expertise dans la réalisation des grands projets d’hydrocarbures, en s’appuyant sur sa riche expérience dans la fabrication d’installations de monétisation du gaz offshore.

L’infrastructure sous-marine initiale reliera les quatre premiers puits du gisement par le biais de conduites qui mèneront au FPSO. A partir de là, l’eau sera retirée du gaz afin que celui-ci soit transporté par gazoduc jusqu’au terminal central de liquéfaction du gaz.

« Nous sommes honorés de nous voir confier l’exécution de ce prestigieux contrat en Afrique de l’Ouest qui témoigne de notre partenariat de longue date avec BP et de notre leadership dans le secteur de la monétisation du gaz. Nous sommes impatients de collaborer avec BP pour libérer tout le potentiel de cet important projet », a commenté Nello Uccelletti, président de la branche Onshore/Offshore de TechnipFMC.



 
(Agence Ecofin)


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés