Facebook
Les Etats Unis d’Amérique : l’exercice militaire Flintlock 2019   
04/02/2019

Plus de 2 000 militaires des forces spéciales, venant de plus de 30 pays partenaires africains et occidentaux, participeront à Flintlock 2019 au Burkina Faso et une antenne en Mauritanie, du 18 février au 1er mars 2019, selon un communiqué du Département d’Etat américain.



En plus « du Burkina Faso, il y aura un poste avancé clé en Mauritanie », indiqué le département d’Etat, précisant que ces manœuvres militaires « visent à renforcer la capacité des principaux pays partenaires de la région à lutter contre les organisations extrémistes violentes, à protéger leurs frontières et à assurer la sécurité de leurs populations « .

Les  pays africains participants au Flintlock sont l’Algérie, le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, Cabo Verde, le Tchad, le Ghana, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Mali, la Mauritanie, le Maroc, le Niger, le Nigeria, le Sénégal et la Tunisie.

Du coté des pays occidentaux, on retrouve l’Autriche, la Belgique, la République tchèque, le Danemark, la France, l’Italie, le Japon, les Pays-Bas, la Norvège, la Pologne, le Portugal, l’Espagne, la Suisse, le Royaume-Uni et les États-Unis.

Flintlock est le premier et le plus important exercice annuel des Forces d’opérations spéciales des États-Unis.

 
sahel-intelligence


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés