Facebook
Mauritel secoué par une grève des travailleurs, après une amende de l’Arpt   
02/02/2019

L’opérateur de téléphonie mobile Mauritel, filiale mauritanienne du groupe Maroc Telecom, va de crise en crise depuis l’année dernière. La société télécom est actuellement au cœur d’une grève illimitée des travailleurs, engagée depuis le 30 janvier 2019, après que ...



 ... l’administration a refusé de signer les conclusions des négociations sociales entretenues depuis quelques  jours avec le syndicat des employés.

Les services voix et data de Mauritel ont d’ailleurs connu une forte perturbation du fait de ce mouvement de protestation que les travailleurs annoncent poursuivre jusqu’à la satisfaction de leurs exigences. La grève chez Mauritel, vient ajouter de la pression sur la société télécoms qui a débuté l’année avec une amende de 37,7 millions de nouvelles Ouguiyas (902 446 euros), servie par l’Autorité de régulation des postes et télécommunications (Arpt) pour mauvaise qualité de service.

L’amende de Mauritel, intervenait après plusieurs semaines de boycott des services de l’entreprise par les consommateurs qui exprimaient depuis mai 2018, leur ras-le-bol face  au silence de l’entreprise vis-à vis des multiples plaintes des consommateurs sur cette perpétuelle mauvaise qualité des services mais également  leur cherté.  Une série de déboires qui a un impact financier sur l’opérateur télécoms.


(Agence Ecofin)


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés