Facebook
Ould Abdel Aziz s'adresse au sommet du développement arabe: 'Le succès de tout regroupement économique est tributaire d'abord de l’existence de facteurs comme la sécurité et la stabilité dans son aire géographique.'   
21/01/2019

Le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz,a souligné que la réalisation de l’intégration économique dans notre monde arabe requiert, au premier chef, l’investissement dans les ...



 ... ressources humaines et la construction d’un Homme arabe tolérant et ouvert aux cultures du monde et aux sciences modernes ainsi que la libération des énergies des jeunes et leur implication dans la vie publique, en plus de l’autonomisation de la femme pour lui permettre de jouer pleinement son rôle.

Il a ajouté, dans un discours prononcé, au cours de la session d’ouverture des travaux de la quatrième session du sommet arabe pour le développement économique et social, que la consécration de ce sommet aux questions de développement économique et social et le souci de le tenir de manière régulière, traduit l’intérêt accordé par les leaders arabes à ces questions et la force de leur volonté de dynamiser et d’accélérer le rythme de la complémentarité et de l’intégration économiques dans la région arabe.

Voici le texte intégral de ce discours :

« Bismillahi Rahmani Rahimi , Wassalatou Wassalamou Ala Achrafi al Mourseline

Excellence Général Michel Aoun, Président de la République du Liban sœur, Président de notre Présent sommet ;

Leurs Excellences Messieurs les représentants des Etats et des Gouvernements ainsi que des organisations internationales et régionales;

Excellence Monsieur Ahmed Aboul Gheith, secrétaire général de la Ligue des Etats Arabes ;

Mesdames, Messieurs ;

Je voudrais tout d’abord adresser mes remerciements à mon frère, Son Excellence le Général Michel Aoun, Président de la République du Liban sœur et au peuple et au gouvernement libanais pour l’accueil chaleureux et l’hospitalité généreuse et de le féliciter pour la Présidence de ce 4ème sommet arabe pour le développement économique et social.

Il me plait également de souligner le rôle central et efficace joué par le Gardien des Lieux Saints, Sa Majesté le Roi Selmane Ibn Abdel Aziz Al Saoud, souverain du Royaume frère d’Arabie Saoudite, lors de sa présidence de la troisième session du sommet arabe pour le développement économique et social pour servir l’action arabe commune.

Je salue également, Dr Ahmed Aboul Gheith, secrétaire général de la Ligue des Etats Arabes pour les efforts consentis ainsi que les staffs de la Ligue arabe pour l’excellente préparation des travaux de notre sommet.

Messieurs Mesdames ;

La consécration de ce sommet aux questions de développement économique et social et le souci de le tenir de manière régulière, traduit l’intérêt majeur que nous accordons à ces questions et la force de notre volonté de dynamiser et d’accélérer le rythme de la complémentarité et de l’intégration économiques dans la région arabe, qui demeure en deçà du niveau des aspirations de nos peuples et des exigences imposées par les grands défis auxquels nous sommes confrontés et ce, en dépit des succès réalisés par les sommets précédents et malgré les efforts déployés et les acquis précieux enregistrés.

Dans ce contexte, nos pays arabes doivent sécuriser l’harmonie entre les structures économiques et l’exploitation optimale des ressources naturelles dont regorge notre région et des ressources humaines de qualité pour construire un regroupement économique efficace qui soit un levier pour le développement durable en vue d’offrir une vie digne à nos citoyens et de favoriser la prospérité à notre région.

Les regroupements économiques sont devenus une nécessité dictée par les spécificités de l’économie mondiale et les contraintes du nouveau système international, mais Les chances de succès de tout regroupement économique sont tributaires, au premier chef, de l’existence de facteurs comme la sécurité et la stabilité dans son aire géographique, ce qui requiert de notre part d’œuvrer pour en jeter les bases dans notre région arabe, à travers l’accélération d’une solution juste et durable de la question palestinienne, se fondant sur les résolutions internationales y afférentes et sur l’initiative arabe pour la paix. Il nous appartient, en outre, de soutenir les initiatives de paix au Yémen, en Syrie et en Libye en ce qu’elles garantissent à leurs peuples la sécurité, la stabilité et préservent à ces pays frères leur souveraineté et leur intégrité territoriale.

Messieurs, Mesdames ;

La réalisation dans notre monde arabe de l’intégration économique qui crée un développement durable demande d’abord de notre part l’investissement dans les ressources humaines et la construction d’un Homme arabe tolérant et ouvert aux diverses cultures du monde et aux sciences modernes ainsi que la libération des énergies des jeunes et leur implication dans la vie publique, en plus de l’autonomisation de la femme pour lui permettre de jouer entièrement son rôle.

Cela ne peut se réaliser que lorsque l’on donne la priorité à l’enseignement, que l’on investisse dans la recherche scientifique et que l’on mette en place une offre de formation professionnelle de qualité élevée, ce qui va permettre de faire en sorte que les économies de nos pays transcendent la phase d’exportation des matières premières brutes et de pouvoir construire des industries de transformation aptes à soutenir la concurrence et à créer une haute valeur ajoutée.

Cette intégration exige également d’œuvrer à améliorer le climat des affaires pour encourager le commerce inter arabe et les investissements communs, en plus de l’appui aux petites et moyennes entreprises.

Messieurs, Mesdames ;

La République Islamique de Mauritanie, consciente de la nécessité de développer et de promouvoir l’action économique arabe commune, réaffirme, à nouveau, sa forte volonté de renforcer les échanges inter arabes et son entière disponibilité à adhérer à tout ce qui est de nature à accélérer le rythme de l’action arabe commune dans le domaine du développement économique et social.

Dans ce cadre, nous avons, en Mauritanie donné une importance particulière à l’encouragement des investissements et à l’appui du partenariat entre le secteur public et le secteur privé et à la promotion de nos ressources humaines, à travers l’amélioration constante de la qualité de l’enseignement, de la formation professionnelle et de la lutte contre la pauvreté.

Je voudrais, à la fin, vous exprimer notre haute considération et notre sincère reconnaissance pour avoir honoré la République Islamique de Mauritanie d’abriter la prochaine session du sommet arabe pour le développement économique et social qui sera tenu ’’Inchaa Allah à Nouadhibou, notre capitale économique, qui est également une zone franche.

Je vous remercie.

Wassalamou Aleykoum Wa rahmatoullahi Wa barakatouhou »
AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés