Facebook
BP Gas Marketing sera l’acheteur 'unique' du gaz naturel liquéfié de la phase 1 du projet GTA   
18/01/2019

La phase 1 du projet vise à produire, à bord d’une unité flottante de liquéfaction de gaz naturel, 2,5 millions de tonnes de GNL en moyenne par an
 BP Gas Marketing, filiale du groupe pétrolier britannique BP, a été retenue comme ...



... acheteur (offtaker) "unique" de la phase 1 du projet de gaz naturel liquéfié (GNL) Grand Tortue Ahmeyim (GTA), qui vise à exploiter les ressources gazières situées au large des côtes mauritaniennes et sénégalaises.

L’entreprise a été sélectionnée "à l’issue d’un processus concurrentiel impliquant tous les acteurs", a appris Energies Media auprès de l’entreprise américaine Kosmos Energy et de BP.

La première phase du projet Grand Tortue Ahmeyim ambitionne de produire 2,5 millions de tonnes de gaz naturel liquéfié (GNL) en moyenne par an, à bord d’une usine flottante de liquéfaction de gaz naturel (Floating Liquefied Natural Gas, FLNG).

Les autres phases de développement devraient permettre de faire passer la capacité de liquéfaction à environ 10 millions de tonnes par an.

Selon BP, le champ GTA a des réserves estimées à 15 trillions de pieds cubes de gaz (environ 424,75 milliards de m3 de gaz).

Le début des travaux de la phase 1 est prévue au cours du premier trimestre 2019 et la production du premier gaz au courant du premier semestre 2022.

Le projet Grand Tortue Ahmeyim est piloté par une coentreprise comprenant BP – opérateur -, Kosmos Energy, la Société mauritanienne des hydrocarbures et de patrimoine routier (SMHPM) et la société nationale des Pétroles du Sénégal (Petrosen).

En Mauritanie, le capital est réparti entre BP (62%), Kosmos Energy (28%), et SMHPM (10%). Au Sénégal, la participation du capital est de 60% pour BP, 30% pour Kosmos Energy, 10% pour Petrosen.

Dans la mise en commun des ressources côté mauritanien et côté sénégalais, BP se retrouve avec une participation de 61%, Kosmos 29%, Petrosen 05% et SMHPM 05%.
energies-media


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés