Facebook
Mauritanie – Sénégal: Golar LNG sollicité pour la fourniture de la plateforme FLNG du projet Grand Tortue Ahmeyim   
17/01/2019

Le propriétaire de navires méthaniers a reçu la commande de BP, opérateur du champ Grand Tortue Ahmeyim
 Golar LNG a reçu un ordre d’exécution limité (Limited Notice to Proceed, LNTP) – engagement qui permet au prestataire de commencer en attendant la finalisation du contrat ...



...  proprement dit – de la part de BP Mauritania Investments et BP Senegal Investments Ltd, deux filiales du britannique BP, pour la fourniture d’une usine de liquéfaction flottante de gaz naturel.

L’usine soutiendra le développement de la phase 1 du projet Grand Tortue Ahmeyim, qui vise à produire 2,5 millions de tonnes de gaz naturel liquéfié (GNL) en moyenne par an, à partir des ressources gazières situées au large de la Mauritanie et du Sénégal.

L’entreprise enregistrée aux Bermudes a fait l’annonce y relative le 17 décembre dernier, quelques jours avant la décision finale d’investissement sur le champ gazier Grand Tortue Ahmeyim (GTA).

Propriétaire et exploitant de navires méthaniers, Golar LNG confiera la conversion du navire qui servira à la plateforme FLNG à Keppel Shipyard – chantier naval situé à Singapour -, filiale du constructeur singapourien Keppel Offshore & Marine. L’usine utilisera la technologie PRICO de l’américain Black & Veatch comme sur le Hilli Episeyo, l’autre unité flottante réalisée par Golar LNG et installée au large de Kribi (Sud-Cameroun).

Le projet Grand Tortue Ahmeyim est dirigé par une coentreprise comprenant BP – opérateur -, Kosmos Energy, la Société mauritanienne des hydrocarbures et de patrimoine routier (SMHPM) et la société nationale des Pétroles du Sénégal (Petrosen).

En Mauritanie, le capital est réparti entre BP (62%), Kosmos Energy (28%) et SMHPM (10%). Au Sénégal, la participation du capital est de 60% pour BP, 30% pour Kosmos Energy et 10% pour Petrosen.

Dans la mise en commun des ressources côté mauritanien et côté sénégalais, BP se retrouve avec une participation de 61%, Kosmos 29%, Petrosen 05% et SMHPM 05%.

Le début des travaux de la phase 1 du projet GTA est prévue au cours du premier trimestre 2019 et la production du premier gaz au courant du premier semestre 2022.

energies-media


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés