Facebook
La BCM organise la première édition de la rencontre des experts du droit bancaire et financier   
27/12/2018

La Banque Centrale de Mauritanie (BCM) a organisé mercredi au siège de la chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Mauritanie à Nouakchott un atelier de travail intitulé : « La Première Edition de la Rencontre des Experts du Droit Bancaire et Financier ».



Cette rencontre d’une journée a pour objectif de présenter le contenu de ces lois et de partager les points de vue et les suggestions à ce sujet avec les différents acteurs économiques.

S’exprimant à cette occasion, le conseiller du Gouverneur de la BCM, M. Baha Hmeida Mokhtar, a souligné que dans le cadre de sa stratégie adoptée en 2016, la BCM a engagé de nombreux projets visant à accroitre son efficacité et à lui permettre de faire face à l’émergence de nombreux risques et de prendre en charge de nouvelles activités.

Il a par la suite ajouté que cette journée, qui regroupe les femmes et hommes, de formations académiques différentes et de divers secteurs professionnels donnera l’occasion de mieux appréhender les lois relatives à ce domaine et de répondre au mieux aux questions des professionnels.

Pour sa part, M. Dieng Adama Boubou, directeur général de la supervision bancaire et financière, a précisé que la mission de contrôle de la BCM consiste à superviser les banques locales en les obligeant à adapter leurs systèmes aux besoins du marché et aux exigences du public, ainsi qu’en cas de violation du système qui les régit.

La rencontre a eu lieu en présence de plusieurs acteurs économiques et des représentants des banques, d’institutions économiques et d’organisations de protection du consommateur.

AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés