Facebook
Gaz: Mauritanie et Sénégal en passe de devenir des puissances régionales   
26/12/2018

La signature ce 21 décembre à Nouakchott, en Mauritanie, des accords complémentaires sur l’exploitation commune du gisement gazier GTA (Grand Tortue Ahmeyim) situé dans les eaux sénégalo-mauritaniennes marque le véritable démarrage du ...



... projet et va faire de ces deux pays des puissances gazières à l’échelle régionale.
La phase d’exploitation peut désormais commencer. Dakar et Nouakchott ont finalisé ce 21 décembre les derniers documents rendant possible le démarrage des travaux. A savoir, l’autorisation d’exploitation, les textes relatifs à la fiscalité des sociétés impliquées dans le projet et les accords de financement des compagnies nationales, sénégalaise et mauritanienne, qui confient à British Petroleum (BP) l’immense champ gazier baptisé GTA, pour Grand Tortue Ahmeyim.

Ce champ hors norme est situé au large des côtes sénégalo-mauritaniennes, à plus de 2 700 mètres de profondeur. GTA recèle 450 milliards de m3 de gaz, soit l’équivalent de 15% de la richesse gazière d’un pays comme le Nigeria.

Le Sénégal et la Mauritanie qui vont s’en partager les fruits vont donc accéder au rang de puissances gazières à l’échelle de l’Afrique. La production commencera à sortir des tuyaux dès 2022. En attendant, il faudra investir jusqu’à dix milliards de dollars, dont une partie pour créer une unité de liquéfaction du gaz.

RFI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés