Facebook
Deuxième édition du festival ardine : Les femmes à l’honneur   
20/12/2018

La deuxième édition du festival Ardine, organisée par l’Association des femmes artistes avec à leur tête, la grande cantatrice Aïcha Mint Cheghaly, se déroulera du 21 au 23 décembre 2018 en cours à Nouakchott.  Cette présente édition est placée sous le thème « la femme ...



.. mauritanienne, la voix de l’art ».
Le festival ardine a lancé ses activités à l’espace culturel du Musée national. Cette activité des femmes artistes vise à promouvoir la femme cinéaste, photographe, journaliste … pour une meilleure prise en compte de cette catégorie socio-professionnelle.
Déjà, en octobre 2017, lors du lancement de la première édition, la promotrice du festival Mme Aïcha Mint Cheghaly, a indiqué que «ce festival vise à mettre en exergue cet instrument de musique traditionnelle » qu’est l’Ardine. Un instrument qui a été présenté au public venu pour la circonstance. Cette année, à l’occasion de la deuxième édition, les femmes seront à l’honneur avec un invité de marque qui jouera la Kora durant le festival. Il faut souligner que cet instrument de musique traditionnel, a fait ses beaux jours, marquant de son empreinte, la parole et l’oralité en Afrique noire. Ceux ou celles qui le jouaient, étaient les détenteurs de la tradition de l’oralité.
C’est dire que ce festival qui remettra au goût du jour, les beaux souvenirs de cet instrument, revivifiera les différentes facettes de cet instrument de la musique traditionnelle. Durant ce festival, les femmes de toute catégorie exhiberont leur savoir faire à travers cette musique.
I.Badiane


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés