Facebook
Signature d’un accord de lutte contre la migration illégale   
14/11/2018

Un accord de lutte contre la migration illégale, identique à celui avec l’Espagne, a été signé mardi à Nouakchott, par le Ministre de l’intérieur et de la décentralisation, M. Ahmedou Ould Abdalla et le ...



 ... secrétaire d’État belge chargé des réfugiés et de la migration, M. Théo Franckène, actuellement en visite en Mauritanie.

Il permettra aux deux parties de coordonner leurs actions de lutte contre toutes les formes de la migration clandestine par le biais de la coopération technique, de l’échange des informations dans le domaine et de la formation des services compétents et du développement de leurs capacités afin pouvoir faire face à ce phénomène mondial.

S’exprimant pour l’occasion, le Ministre de l’intérieur et de la décentralisation a souligné que la lutte contre la migration clandestine et l’application des lois et règlements en la matière constituent des préoccupations majeures du gouvernement mauritanien, qui a déployé, sous la direction éclairée du Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, des efforts louables dans les domaines du renforcement de la sécurité et de la gestion migratoire, à travers une stratégie nationale fondée sur un système biométrique pour l’établissement des titres sécurisés : carte d’identité nationale, carte de séjour pour les étrangers, passeports et visas.

’’ Des centres de passage, équipés en matériels sophistiqués de contrôle et d’identification des mouvements d’entrer et de sortir du territoire, ont été ouverts dans le cadre de cette stratégie. Ils constituent l’ultime voies d’accéder à la Mauritanie. Ces passages exigés ont contribué à la réduction du phénomène de la migration clandestine, à la lutte contre les bandes du terrorisme et du trafic de la drogue’’, a noté le ministre.

Le ministre a enfin réitéré la volonté de la Mauritanie d’aller de l’avant dans son soutien aux efforts de la communauté internationale et de coordonner avec celle-ci dans le domaine de la lutte contre la migration clandestine et au respect de droits des émigrés pour garantir un monde plus sécurisé et plus stable, notant que le présent accord va dans l’intérêt des deux pays amis et renforcera leur partenariat, d’une part, et celui de la Mauritanie avec l’UE, d’autre part.

Pour sa part, le secrétaire d’État belge chargé des réfugiés et de la migration a précisé que cet accord constitue un jalon important dans les excellentes relations liant les deux pays et dans l’intérêt mutuel des peuples amis.

’’Par ses impacts sécuritaires et son rôle dans le renforcement des liens bilatéraux auxquels s’ajoute la présence d’une colonie mauritanienne en Belgique, l’accord devra impulser davantage les échanges et développer le secteur du tourisme ainsi que les autres secteurs en rapport avec le développement économique’’, a conclu M. Théo Franckène.

La cérémonie de signature s’est déroulée en présence du secrétaire général du ministère de l’intérieur et de la décentralisation, le directeur général de la sureté nationale, le wali de Nouakchott Ouest et l’ambassadeur de Mauritanie accrédité à Bruxelles.
AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés