Facebook
Colloque sur le Médih nébeoui à l'occasion de la fête d'El Maouloud   
14/11/2018

Le ministère des affaires islamiques et de l’enseignement originel a organisé mardi soir à Nouakchott un colloque sur le Medih à l’occasion de la fête d’El Maouloud.



Le programme du colloque a comporté des conférences présentées par des oulemas sur le Prophète Paix et Salut sur lui, envoyé d’Allah pour éclairer toute l’Humanité.

Dans un mot prononcé pour la circonstance, le ministre des affaires islamiques et de l’enseignement originel, M. Ahmed Ould Ehel Daoud a indiqué que son département a pris l’habitude d’organiser ce colloque depuis quelques années pour célébrer la fête d’El Maouloud.

Il a ajouté que le Saint Coran a loué la conduite et les qualités de notre prophète, précisant que sa naissance est venue annoncer le début d’une ère de liberté et de justice pour l’Humanité après une période sombre très longue.

Il a ajouté que le Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz accorde un grand intérêt à la propagation de la Suna et de la Sira du Prophète et qu’il a, à maintes reprises, exhorté les jeunes mauritaniens à suivre la voie tracée par le Prophète, précisant que c’est là la seule voie de prémunir nos jeunes contre déviations.

Le ministre a appelé les oulémas et les penseurs participant au colloque à enrichir ce dernier par leurs débats.

Le colloque s’est déroulé en présence du secrétaire général du ministère des affaires islamiques et de l’enseignement originel, M. Idrissa Kebé, du directeur de l’orientation islamique, M. Mohamed Lemine Ould Cheikh et de plusieurs oulémas et autres personnalités. AMI


Toute reprise totale où partielle de cet article doit inclure la source : www.journaltahalil.com
Réagir à cet article
Pseudo
E-mail
Commentaire
Entrer le code
La rédaction de Tahalil vous demande d'éviter tout abus de langage en vue de maintenir le sérieux et de garantir la crédibilité de vos interventions dans cette rubrique. Les commentaires des visiteurs ne reflètent pas nécessairement le point de vue de Tahalil et de ses journalistes.
Les commentaires insultants ou diffamatoires seront censurés.

TAHALIL 2006-2018 Tous droits reservés